Orsu Ghjuvanni Caporossi

Cronica di A CORSICA




Chronique de la Corse de la préhistoire à nos jours





Page en cours d'élaboration !














2001:

17 Janvier: LIONEL JOSPIN, premier ministre, dans un discours prononcé à l'Assemblée Nationale annonce, que la France restera un Etat unitaire. Mais l'unité ne signifie pas l'uniformité, sans citer la Corse.
8 Février: Le Conseil d'Etat émet un avis réservé sur le projet de loi concernant la Corse.
18 Février: FREDERIC NOTO, boxeur, champion de France des super-légers, est retrouvé mort à son domicile d'Aiacciu. Il a été assassiné la veille, à l'âge de 27 ans, de deux balles dans le crâne.
11 et 18 Mars: Elections municipales: SIMON RENUCCI (apparenté socialiste) est élu maire d'Aiacciu contre le sortant bonapartiste MARC MARCANGELI, à Bastia, EMILE ZUCCARELLI (PRG) est réélu devant PIERRE CHIARELLI (sans étiquette), mais son éléction est invalidée, à Corti, ANTOINE SINDALI (Divers Droite) est élu contre JEAN-CHARLES COLONNA (sans étiquette), à Porti Vechju, CAMILLE de ROCCA-SERRA (RPR) est réélu devant DENIS de ROCCA-SERRA (sans étiquette), PIERRE GORI (Divers Droite) est élu maire de Sartè, ANGE SANTINI (UMP) est réélu maire de Calvi...
13 Mai: Création du mouvement Indipendenza par la fusion de A Cuncolta Naziunalista et de l'Associu per a Suvranità.
17 Mai: Le projet de loi concernant la Corse entre en discussion à l'Assemblée Nationale.
22 Mai: Le projet de loi concernant la Corseest adopté à l'Assemblée Nationale 287 vois contre 217.
31 Mai: Evasion par Fax à la prison de Borgu: FRANCIS MARIANI, MAURICE COSTA et PIERRE-MARIE SANTUCCI sont libérés par un faux ordre de mise en liberté.
Le FLNC annonce qu'il rompt la trève.
3 Juin: A Porti Vechju, l'EF Bastia remporte la Coupe de Corse de football face à la JS Bonifacio (2 buts à 1).
17 Juin: NICOLAS GIUDICI, journaliste et écrivain, est retrouvé mort sur un chemin de terre à Pedigrisgiu, près de Corti.
6 Juillet: Attentat contre une caserne de CRS en construction à Furiani, revendiqué par le FLNC des anonymes, mouvement inconnu (il ne donne ni sigle, ni identité pour ses premiers attentats) considéré comme un faux-nez du FLNC Union des combattants (voir 1999).
23 Juillet: Attentat contre une caserne de gendarmerie mobile à U Borgu. Il y a 14 blessés, revendiqué par le FLNC des anonymes.
26 Juillet: Deux avocats nationalistes, MARIE-HELENE MATTEI et JEAN GUY TALAMONI, chef de file de Corsica Nazione et principal négociateur du Processus de Matignon sur le futur statut de l'Ile, reçoivent chacun un colis piégé. Le leader nationaliste FRANCOIS SANTONI, que des rivalités opposent aux deux personnalités visées, condamne ces deux attentats.
26 et 27 Juillet: Visite en Corse du Ministre de l'Intérieur NICOLAS SARKOZY.
29 Juillet: MATHILDE SIGNANINI, gérante de bar à L'Isula est abattue dans son établissement par plusieurs décharges de chevrotine. Son meurtre serait lié aux machines à sous clandestines.
31 Juillet: Création du Conseil Académique des Langues Régionales. Instance consultative chargée d'aider les recteurs d'académie à élaborer une politique de développement des enseignements de langue régionale.
Un arrêt définitif valide l'élection d'EMILE ZUCCARELLI à la mairie de Bastia.
1er Août: Le FLNC revendique sept attentats mineurs commis en Corse depuis Mars, mais pas ceux des 6, 23 et 26 Juillet.
3 au 5 Août: Vingtièmes Journées internationales de Corti : les organisations nationalistes sont dominées par la revendication de l'amnistie des prisonniers ou recherchés, dont YVAN COLONNA, assassin présumé du préfet CLAUDE ERIGNAC (voir 1998).
5 Août: Assassinat, à Lucciana, d'ALAIN RICCIARDI, un proche de CHARLES PIERI.
7 Août: ALAIN LIPIETZ, candidat des Verts à l'élection présidentielle, déclare, en établissant un parallèle avec la guerre d'Algérie, que « dans l'Histoire, quand on termine une guerre civile, il y a amnistie », tout en estimant que ce « n'est pas une condition de la négociation ». Ses propos sont vivement désavoués jusque dans son propre parti, DOMINIQUE VOYNET, secrétaire générale des Verts, déclarant que l'amnistie n'est pas d'actualité.
9 Août: Le Premier Ministre LIONEL JOSPIN affirme qu'il n'y aura jamais d'amnistie pour les assassins du préfet Érignac.
17 Août: A Munaccia d'Auddè, assassinat lors d'un mariage, de FRANCOIS SANTONI un des dirigeants du mouvement nationaliste Armata Corsa. Opposé au Processus de Matignon, il était l'auteur, avec JEAN MICHEL ROSSI, assassiné lui aussi (voir 2000), du livre Pour solde de tout compte, qui dénonçait la dérive mafieuse du nationalisme corse. Ancien dirigeant, avec CHARLES PIERI, d'A Cuncolta naziunalista, vitrine légale du FLNC.-Canal historique, il avait rompu avec celui-ci et passait pour l'un des fondateurs d'Armata Corsa (voir 1999), formation clandestine rivale du FLNC. Cet assassinat fragilise la politique du gouvernement en Corse.
21 Août: DOMINIQUE MARCELLI et JEAN-CHRISTOPHE MARCELLI, militants nationalistes d'Armata Corsa, sont assassinés à Cervioni.
23 Août: Le Premier Ministre LIONEL JOSPIN, qui reçoit le soutien de la plupart des élus corses, déclare que la démarche proposée par le gouvernement doit se poursuivre.
26 Août: La police opère des interpellations dans les rangs d'Armata Corsa. Quatre proches de FRANCOIS SANTONI. Trois d'entre eux, soupçonnés d'avoir commis des attentats, sont mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.
30 Août: Le FLNC affirme, dans un communiqué, n'avoir rien à voir avec l'assassinat de FRANCOIS SANTONI.
3 Septembre: DOMINIQUE DUBOIS est nommé préfet de la Région Corse et du Département de la Corse-du-Sud. Il succède à JEAN-PIERRE LACROIX (voir 1999).
5 Septembre: NICOLAS MONTIGNY, membre d'Armata Corsa est assassiné dans un cybercafé à Bastia.
26 Septembre: Suite à l'interpellation de neuf de ses militants dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat de JEAN-MICHEL ROSSI, qu'elle qualifie de manière déloyale, la coalition nationaliste Corsica Nazione, deuxième groupe de l'Assemblée de Corse, vote à la quasi-unanimité une motion annonçant la suspension de tout soutien au processus de Matignon.
12 Octobre: Attentat contre une trésorerie générale en construction à U Borgu, revendiqué par le FLNC des anonymes.
19-21 Octobre: Le 45ème Tour de Corse 2001 est la douzième manche du Championnat du monde des rallyes 2001. La course est remportée par JESUS PURAS et MARC MARTI (Espagne), sur Citroën Xsara WRC (Automobiles Citroën).
21 Octobre: Tentative d'attentat à l'explosif à U Viscuvatu contre la maison d'un inspecteur des Impôts, découverte à temps par la gendarmerie, revendiquée par le FLNC des anonymes.
26 Octobre: NICOLAS GROS, militant nationaliste d'Armata Corsa, proche de FRANCOIS SANTONI, est assassiné à Bunifaziu.
27 Octobre: Le ministre de l'Intérieur DANIEL VAILLANT, venu en Corse pour donner un nouveau souffle au processus visant à donner davantage d'autonomie à l'Ile, voit sa visite contrariée par l'assassinat de NICOLAS GROS et le boycott des huit élus nationalistes de Corsica Nazione à l'assemblée territoriale.
3 Novembre: Tentative d'attentat à l'explosif contre la caserne de gendarmerie mobile Sainte Catalina, à Calvi, revendiquée par le FLNC des anonymes.
6 Novembre: Un incendie d'origine indéterminée ravage les réserves du Fonds Régional d'Art Contemporain (FRAC) de Corse, situé à Corti (voir 1986). La collection, constituée d'environ 150 œuvres, en perd les deux tiers dans le sinistre.
Attentat contre la caserne de gendarmerie mobile de U Borgu par mitraillage, revendiqué par le FLNC des anonymes.
8 Novembre: Le Sénat vote le projet de loi concernant la Corse modifié après discussion des sénateurs.
18 Novembre: L'Assemblée Nationale adopte le projet de loi concernant la Corse dans sa version définitive.
29 Novembre: ERIC DELZANT est nommé préfet du Département de la Haute-Corse. Il succède à CHRISTIAN SAPEDE (voir 1999).
7 Décembre: Une mission, chargée de recenser les besoins prioritaires de la Corse (chiffrés entre 1,83 et 1,98 milliard d'euros), et de définir les futurs investissements à réaliser, présente les principaless orientations retenues à l'Assemblée de Corse.
13 Décembre: JEAN-PIERRE MARTELLI, patron du bar La Piscine, et proche de JEAN MICHEL ROSSI et de FRANCOIS SANTONI, est abattu par trois hommes sur le parking de la poste de L'Isula.
23 Décembre: Tentative d'attentat à l'explosif découverte par les gendarmes contre la caserne Tamariccia de Calvi, revendiquée par le FLNC des anonymes.



2002:

11 Janvier: Le préfet BERNARD BONNET est condamné à trois ans de prison, dont un ferme, et trois ans d'interdiction de ses droits par le tribunal correctionnel d'Aiacciu, dans l'affaire de la paillote de YVES FERAUD incendiée en 1999. au printemps 1999. Le Colonel HENRI MAZÈRES, ancien commandant de la gendarmerie de Corse, et GERARD PARDINI, l'ancien directeur de cabinet du préfet, ont été condamnés à deux ans et demi de prison, dont six mois ferme.
17 Janvier: Une décision du Conseil Constitutionnel sur la Loi relative à la Corse censure l'article relatif à la possibilité donnée au Parlement de déléguer à l'Assemblée de Corse le pouvoir législatif.
18 Janvier: Tentative d'attentat avortée contre le domicile ajaccien du substitut PHILIPPE TOCCANIER.
22 Janvier: La loi n°2002-92 relative à la Corse et issue du Processus de Matignon est promulguée. Des lois ultérieures de droit commun complèteront ce panel de compétences et d'outils pour les mettre en oeuvre (transferts des agents techniques des collèges et lycées, création d'un office foncier, transfert du centre du sport et de la jeunesse, transfert de l'autorité de gestion et de paiement des fonds européens...).
3 Février: Attentat contre deux villas en construction appartenant à des officiers de gendarmerie, à Vintisari, revendiqué par le FLNC des anonymes.
8 Février: Attentat contre une villa à Lumiu, plusieurs gendarmes sont blessés, revendiqué par le FLNC des anonymes.
11 Février: Le sergent-chef de sapeurs-pompiers JEAN ZAVANI décède lors d'un accident en service commandé à Ulmetu.
12 Février: Attentat contre la vedette des douanes dans le vieux port de Bastia, revendiqué par le FLNC des anonymes.
20 Février: Attentat contre la villa ayant appartenu quelques années à la famille royale de Belgique, sur la plage de Palombaggia, revendiqué par le FLNC des anonymes.
24 Février: Attentat contre un cabinet de kinésithérapeute et contre une villa en construction à Porti Vechju, revendiqué par le FLNC des anonymes.
8-10 Mars: Le 46ème Tour de Corse 2002 est la troisième manche du Championnat du monde des rallyes 2002. La course est remportée par GILLES PANIZZI et HERVE PANIZZI (France), sur Peugot 206 WRC (Peugeot Total).
19 Mars: Visite en Corse du Ministre de l'Intérieur JEAN-PIERRE CHEVENEMENT.
23-24 Mars: Une tentative d'attentat à l'explosif a été commise, dans la nuit, contre le domicile d'EMILE ZUCCARELLI, maire de Bastia.
4 Avril: L'Assemblée de Corse émet un avis favorable sur le projet convention-cadre, annexé d'un document d'orientation, issu de la loi du 22 Janvier.
5 Avril: Une charge explosive d'environ 300 grammes est lancée par-dessus le mur de la caserne Bacchiochi, attentat revendiqué par le FLNC des anonymes.
6 Avril: Attentat qui détruit plusieurs bungalows du Club Méditerranée Santa Ambroghju de Lumiu, revendiqué par le FLNC des anonymes.
21 Avril: Election Présidentielle (premier tour). Il y a 16 candidats en compétition. En Corse, JACQUES CHIRAC (UMP) est en tête, avec 30 180 voix (27,57%), devant JEAN-MARIE LE PEN (FN), 17 166 voix (15,68%), et LIONEL JOSPIN (PS), 16 836 voix (15,38%). Par département, les résultats sont: en Haute-Corse: JACQUES CHIRAC (UMP) est en tête avec 16 281 voix (27,50%), devant LIONEL JOSPIN (PS), 9 297 voix (15,70%), et JEAN-MARIE LE PEN (FN), 8 417 voix (14,22%), et en Corse-du-Sud: JACQUES CHIRAC (UMP) est en tête, avec 13 899 voix (27,65%), devant JEAN-MARIE LE PEN (FN), 8 749 voix (17,41%), et LIONEL JOSPIN (PS), 7 539 voix (15,00%).
22 Avril: Pour répondre au retard séculaire en matière d'quipements collectifs et d'infrastructures qui pénalise le développement économique et social de la Corse, le gouvernement propose un Programme Exceptionnel d'Investissements (PEI), qu'il chiffre à 1,94 milliards d'euros sur 15 ans, dont l'Etat devra assurer, en principe, la majorité du financement (70%). Le Processus de Matignon prévoit également que la Collectivité Territoriale de Corse est chargée d'élaborer et d'arrêter le Plan d'aménagement et de développement durable de la Corse (PADDUC) qui se substituera au Plan de Développement et au Schéma d'Aménagement de la Corse. En revanche, l'attente exprimée par les élus corses concernant le pouvoir d'adaptation des lois nationales aux réalités de la Corse ne sera pas retenue car rejetée par le Conseil Constitutionnel.
27 Avril: Corsica Nazione, considérant la défaite de LIONEL JOSPIN et la nouvelle donne qui en découle, annonce son retrait de la campagne des législetives.
3 Mai: L'ANC annonce qu'elle présentera son propre candidat, PIERRE POGGIOLI, aux élections législatives, dans la circonscription d'Aiacciu.
5 Mai: Election Présidentielle (deuxième tour): En Corse, JACQUES CHIRAC (UMP) est en tête, avec 95 705 voix (79,76%), devant JEAN-MARIE LE PEN (FN), 24 281 voix (20,24%). Par département, les résultats sont: en Haute-Corse: JACQUES CHIRAC (UMP) est en tête, avec 52 148 voix (81,87%), devant JEAN-MARIE LE PEN (FN), 11 779 voix (18,43%), et en Corse-du-Sud: JACQUES CHIRAC (UMP) est en tête, avec 43 557 voix (77,70%), devant JEAN-MARIE LE PEN (FN), 12 502 voix (22,30%).
JACQUES CHIRAC est réélu Président de la République Française.
Dans la nuit, une douzaine d'attentats sont commis presque simultanémant en Corse en sur le continent: à Pianuttuli, Porti Vechju, Purticciu, San Fiurenzu, Lumiu, Macinaghju, Marseille (centre des impôts), Paris (caserne Reuilly). Ces attentats sont revendiqués par le FLNC.
11 Mai: Au Stade de France à Saint-Denis, le SC Bastia s'incline, en finale de la Coupe de France, devant le FC Lorient (0-1). La Marseillaise, traditionnellement exécutée avant la finale, est sifflée par une grande partie des supporters corses, entraînant la colère du Président de la République JACQUES CHIRAC.
L'AC Ajaccien accède à la Ligue 1 de football professionnel.
31 Mai: Retour en Corse de CHARLES PIERI, ancien secrétaire national de A Cuncolta, après 3 ans et demi de détention pour détention d'armes et d'explosifs en relation avec une entreprise terroriste.
1er Juin: DOMINIQUE ROCHARD, gérant de discothèque et de bar à Aiacciu, est découvert assassiné au volant de sa voiture à I Vaddi di Mezana. Il n'est pas connu des services de police.
9 et 16 Juin: Elections législatives: EMILE ZUCCARELLI (PRG), à Bastia, PAUL GIACOBBI (PRG), à Calvi-Corti, SIMON RENUCCI (Corse Social Démocrate), à Aiacciu, et CAMILLE de ROCCA-SERRA (UMP), à Sartè, sont élus Députés de la Corse.
15 Juin: A U Borgu, l'EF Bastia remporte la Coupe de Corse de football face au SC Bastia (3 buts à 1).
24 et 25 Juin: Au Palais des Congrès, à Aiacciu, tenue d'un colloque, organisé par l'Institut National du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle, consacré à la question sociale en général et en Corse.
26 Juin: Cinq organisations nationalistes (Indipendenza, Fronte Corsu, ANC, Corsica Nazione et I Verdi Corsi) annoncent l'élection prochaine d'une assemblée nationale provisoire, élue après avoir defini un électorat corse.
27 Juin: L'Assemblée de Corse se saisit de l'article 17 de la loi du 22 Janvier, qui lui donne le pouvoir réglementaire en matière d'aide économique. L'économie rurale en sera la première bénéficiaire.
5 Juillet:
6 Juillet: Attentat contre la caserne de CRS en construction de Furiani, revendiqué par le FLNC des anonymes. Le commissaire du gouvernement conclut à l'invalidité du scrutin des élections municipales de Bastia (voir 2001).
15 Juillet: Tentative d'attentat contre la Trésorerie Principale d'Aiacciu, revendiquée par le FLNC des anonymes.
18 Juillet: Nouvel attentat contre la caserne de CRS en construction de Furiani.
24 Juillet: Fusion entre l'UPC-Scelta Nova (voir 2000) et Mossa Naziunale pour former Inseme per l'Avvene.
26 et 27 Juillet: NICOLAS SARKOZY, Ministre de l'Intérieur, est en déplacement en Corse.
6 Août: Attentat à l'explosif contre les locaux de l'INSEE à Aiacciu, revendiqué par le FLNC des anonymes.
29 Août: Tentative d'attentat contre le Tribunal d'Instance de Corti, revendiquée par le FLNC des anonymes.
26 Octobre: Une première convention d'application (2002-2006) de la convention-cadre est signée par le préfet de Corse DOMINIQUE DUBOIS et le président du Conseil Exécutif JEAN BAGGIONI, en présence du ministre de l'Intérieur NICOLAS SARKOZY.
12 Novembre: PIERRE FRANCOIS MARCELLI, patron de l'entreprise Orezza Transport est assassiné a E Ville di Petrabugna.
18-29 Novembre: au Palais de Justice de Bastia, procès en appel des paillotes.
7 Décembre: A Furiani, congrés fondateur du Partitu di a Nazione Corsa (PNC) issu de la démarche de Inseme per l'Avvene.
29 Décembre: Une organisation clandestine Resistenza Corsa revendique plusieurs attentats contre des individus liés au trafic de drogue dans la région de Bastia.
Création, à Corti, du Fronte Corsu pà l'Indipendenza.



2003:

22 Janvier: MICHEL NICOLAÏ, entraîneur de l'équipe de football de Sartè est été pris pour cible alors qu'il se rend à un entraînement. Atteint par une dizaine de projectiles, il décède une semaine plus tard à l'hôpital d'Aiacciu.
28 Mars: La loi constitutionnelle n°2003-276 relative à l'organisation décentralisée de la République introduit notamment la possibilité de consulter les électeurs d'une collectivité dotée d'un statut particulier lorsqu'il est envisagé de modifier son organisation.
1er Juin: A Bastia (Furiani), le CA Bastia Gallia Lucciana remporte la Coupe de Corse de football face au FC Borgo (2 buts à 1).
10 Juin: La loi n°2003-486 organisant une consultation des électeurs de Corse sur la modification de l'organisation institutionnelle de la Corse est promulguée. La réforme proposée prévoit en particulier la substitution d'une collectivité unique à la Collectivité territoriale de Corse et aux deux départements (Haute-Corse et Corse-du-Sud), et la création de deux conseils territoriaux, l'un en Haute-Corse et l'autre en Corse-du-Sud. Elle reçoit le soutien des mouvements nationalistes.
27 Juin: JEAN-LUC VIDELAINE est nommé préfet du Département de la Haute-Corse. Il succède à ERIC DELZANT (voir 2001).
4 Juillet: Arrestation par le RAID, dans une bergerie près d'Ulmetu, d'YVAN COLONNA, meurtrier présumé du préfet CLAUDE ERIGNAC (voir 1999). Le Ministre de l'Intérieur NICOLAS SARKOZY déclare le soir de l'arrestation que la police française vient d'arrêter Yvan Colonna, l'assassin du préfet Érignac , ce qui lui vaut des reproches pour atteinte à la présomption d'innocence.
5 Juillet: YVAN COLONNA est transféré à la prison de la Santé, à Paris.
6 Juillet: Référendum : Consultation de la population de la Corse. Le projet sur la modification de l'organisation institutionnelle de la Corse est rejeté par 51% des électeurs de l'Ile: Inscrits: 189 992, votants: 114 982 (60,83%), blancs ou nuls: 2 810 (1,47%), exprimés: 112 172 (60,52%): OUI: 54 967 (49,01%), NON: 57 205 (50,99%).
Création du parti nationaliste A Chjama Naziunale.
11 Juillet: JEAN CASTELLA et VINCENT ANDRIUZZI, emprisonnés respectivement depuis décembre 1998 et mai 1999, sont condamnés à 30 ans de réclusion criminelle, malgré leurs protestations d'innocence. Ils font appel.
13 Août: L'organisation clandestine Resistenza Corsa (voir 2002) annonce sa fusion avec le FLNC-Union des Combattants.
Septembre: Arrestation de CHARLES PIERI dans le cadre d'une enquête judiciaire.
1er Septembre: PIERRE-RENE DUMAS est nommé préfet de la Région Corse et du Département de la Corse-du-Sud. Il succède à DOMINIQUE DUBOIS (voir 2001).
17-19 Octobre: Le 47ème Tour de Corse 2002 est la douzième manche du Championnat du monde des rallyes 2003. La course est remportée par PETTER SOLBERG (Norvège) et PHIL MOLLS (Royaume Uni), sur Subaru Impreza S9 WRC (Subaru World Rally Team).



2004:

Mars: Fondation de la démarche Unione Naziunale, avec le PNC et d'autres partis de la mouvance nationaliste issus de la Lutta pè a Liberazione Naziunale (LLN), dont l'objectif affiché, pour le PNC, est de parvenir à l'arrêt de la violence clandestine par l'obtention d'une solution politique négociée avec l'Etat.
L'ANC Soutient la liste d'Unione Naziunale aux élections territoriales.
15 Mars: Le premier lâcher de cerfs en Corse, pour sa réintrocuction, a lieu sur les hauteurs de Santu Petru di Venacu.
21 et 28 Mars: Elections de l'Assemblée de Corse. Il y a 51 sièges à pourvoir dont 9 au Conseil Exécutif. La composition de la nouvelle Assemblée de Corse est la suivante:
Pour Rassembler la Corse, 14 élus: JEAN-MARTIN MONDOLONI, JOSE GALETTI, CHRISTIANE GORI, CHRISTINE GUERRINI, ANNIE RICCI, JOCELYNE MATTEI-FAZI, JEAN-JACQUES PANUNZI, CORINNE ANGELI, CAMILLE de ROCCA-SERRA, BABETTE BURESI, JEAN-LOUIS ALBERTINI, MARIE-ANTOINETTE SANTONI-BRUNELLI, JEAN-JOSEPH ALLEGRINI-SIMONETTI et MONIKA SCOTTO,
Pour L'Union Territoriale, 5 élus: SAUVEUR VERSINI, SAUVEUR GANDOLFI-SCHEIT, ANNE-MARIE NATALI, ETIENNETTE RICCI-VERSINI et MARIE-JEANNE MOSCONI.
Pour Pour la Corse dans la République, 9 élus: HENRI SISCO, MADELEINE MOZZICONNACCI, DOROTHEE VELLUTINI-COLONNA, ROSE ALIBERTINI, ALEXANDRE ALESSANDRINI, PASCALINE CASTELLANI, JEAN-LOUIS LUCIANI, NICOLETTE ALBERTINI-COLONNA et FRANCOIS-MARIE DOMINICI.
Pour UNIONE NAZIUNALE, 8 élus: EDMOND SIMEONI, ROSA PROSPERI, JEAN-GUY TALAMONI, NADINE LUCIANI-NIVAGGIONI, JEAN-CHRISTOPHE ANGELINI, VERONIQUE FAGGIANELLI-SCIARETTI, JEAN BIANCUCCI et CHRISTINE COLONNA.
Pour La Corse en Marche, 7 élus: MARIELLE DELHOM, PASCALE BIZZARI-GHERARDI, PIERRE-PHILIPPE CECCALDI, GENEVIEVE FILIPPI, ANTOINE OTTAVI, HELENE LUCIANI-PADOVANI et JEAN-CLAUDE GUAZZELI.
Pour La Gauche Populaire pour une Corse Citoyenne, 4 élus: DOMINIQUE BUCCHINI, MARIA GUIDICELLI, MICHEL STEFANI et JOSETTE RISTERUCCI.
Pour Ensemble Changeons d'Epoque, 4 élus: FRANCOIS-XAVIER MARCHIONI, MARIE-DOMINIQUE ALLEGRINI-SIMONETTI, PIERRE CHAUBON et VANINA PIERI.
CAMILLE de ROCCA SERRA est le nouveau président de l'Assemblée de Corse et ANGE SANTINI préside le Conseil Exécutif. Celui-ci est composé de STEPHANIE GRIMALDI, ANTOINE SINDALI, JEROME POLVERINI, SIMONE ARRIGHI-GUERRINI, ANTOINE GIORGI, JEAN-CLAUDE BONACCORSI, JEAN-PIERRE LECCIA et MARIE-ANGE SUSINI.
ANNE-MARIE NATALI est vice-présidente de l'Assemblée de Corse.
JEAN-MARTIN MONDOLONI est président de la Commission des Finances, de la Planification et des Affaires Européennes.
PASCALE BIZZARI-GHERARDI est présidente de la Commission de la Coopération Interrégionale et euro-méditerranéenne.
JOCELYNE MATTEI-FAZI est présidente de la Commission du Développelement Economique.
JEAN-JACQUES PANUNZI est président de la Commission de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement.
JEAN-LOUIS LUCIANNI est président de la Commission de Contrôle et d'Evaluation.
MARIE-ANGE SUSINI est présidente de la Commission de Développement Social et Culturel.
Elections cantonales: Le nouveau Conseil Général de la Haute-Corse (30 élus) est composé de 19 élus de la Majorité Départementale (10 Divers Gauche, 7 PRG et 2 PS), de 10 élus de l'Opposition Départementale (7 Divers Droite, 2 UMP et 1 UDF), et de un élu Sans Etiquette. FRANCOIS GIACOBBI est réélu Président. Le nouveau Conseil Général de la Corse-du-Sud (22 élus) est composé de 13 élus de la Majorité Départementale (10 Divers Droite et 3 UMP et de 9 élus de l'Opposition Départementale (7 Divers Gauche et 2 PRG). ROLAND FRANCISCI est élu Président.
13 Juin: Elections Européennes. En Corse, MICHEL ROCARD (PS) l'emporte avec 14 290 voix (26,90%), devant FRANCOISE GROSSETETE (UMP), 13 806 voix (25,99%) et MANUELA GOMEZ (PC), 6 119 voix (11,52%). Par département, les résultats sont: en Haute-Corse: MICHEL ROCARD (PS) 8 490 voix (29,24%), FRANCOISE GROSSETETE (UMP) 7 441 voix (25,63%) et MANUELA GOMEZ (PC) 3 257 voix (11,22%), et en Corse-du-Sud: FRANCOISE GROSSETETE (UMP) 6 365 voix (26,42%), MICHEL ROCARD (PS) 5 800 voix (24,08%) et MANUELA GOMEZ (PC) 2 862 voix (11,88%).
A Aiacciu (Mezzavia), l'EF Bastia remporte la Coupe de Corse de football face à l'A Sartène-Propriano (2 buts à 0).
13 Octobre: Le pourvoi formé en cassation contre la peine du préfet BERNARD BONNET (voir 2002) est rejeté.
15-17 Octobre: Le 48ème Tour de Corse 2004 est la quatorzième manche du Championnat du monde des rallyes 2004. La course est remportée par PARKKO MARTIN (Estonie) et MICHAEL PARK (Royaume Uni), sur Ford Focus RS WRC (Ford Motor Co. Ltd.).



2005:

Mars: La grâce présidentielle sollicitée par le préfet BERNARD BONNET est refusée par JACQUES CHIRAC. Il est déchu de ses décorations et de ses fonctions.
14 Mars: FRANCIS TOUSSAINT CASTOLA, ancien militant du MPA, ex compagnon de route d'ALAIN ORSONI, et proche de la génération émergente du grand banditisme corse (la fameuse bande du Petit bar), est assassiné à Aiacciu.
30 Avril: A Aiacciu, manifestation du Comité Anti Répression (CAR) (voir 1975) en soutien aux prisonniers politiques.
20 Mai: CHARLES PIERI est condamné en première instance à 10 ans d'emprisonnement pour avoir pris le contrôle d'un réseau de sociétés pour financer son mouvement, son train de vie et celui de ses proches, et financement de terrorisme et association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste (le FLNC).
29 Mai: Référendum sur la Constitution européenne: Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une Constitution pour l'Europe ? Les résultats sont les suivants:
En Haute-Corse: Inscrits: 106 296, votants: 59 023 (55,53%), abstention: 47 273 (44,47%), Blancs ou nuls: 770 (1,30%), exprimés: 58 253 (98,70%), OUI: 25 072 (43,04%), NON: 33 181 (56,96%).
En Corse-du-Sud: Inscrits: 88 646, votants: 50 399 (56,85%), abstention: 38 247 (43,15%), Blancs ou nuls: 690 (1,37%), exprimés: 49 709 (98,63%), OUI: 20 526 (41,29%), NON: 29 183 (58,71%).
Au total, en Corse: Inscrits: 194 942, votants: 109 422 (56,13%), abstention: 85 520 (43,87%, Blancs ou nuls: 85 520 (43,87%), exprimés: 107 962 (98,67%), OUI: 45 598 (42,24%), NON: 62 364 (57,76%).
6 Juin: JEAN CHRISTOPHE ANGELINI et FRANCOIS ALFONSI, du PNC, sont reçus par le président de la Commission Européenne, JOSE MANUEL BARROSO, qui déclare à cette occasion : Tous les peuples doivent avoir le droit de disposer d'eux-mêmes.
12 Juin: A Corti, l'USC Corte remporte la Coupe de Corse de football face à l'AC Ajaccio (2 buts à 1).
18 Juillet: GILBERT PAYET est nommé préfet du Département de la Haute-Corse. Il succède à JEAN-LUC VIDELAINE (voir 2003).
21-23 Octobre: Le 49ème Tour de Corse 2005 est la quatorzième manche du Championnat du monde des rallyes 2005. La course est remportée par SEBASTIEN LOEB (France) et DANIEL ELENA (Monaco), sur Citroën Xsara WRC (Citroën World Rally Team).
Novembre: CHARLES PIERI est rejugé par la Cour d'Appel de Paris. Il est condamné à 8 ans de prison.



2006:

23 Février: JEAN CASTELLA et VINCENT ANDRIUZZI sont acquittés en appel (voir 2003). Cependant ils sont condamnés pour d'autres faits.
10 Mars: Le conseiller territorial divers droite à l'Assemblée de Corse ROBERT FELICIAGGI est tué sur le parking de l'aéroport d'Aiacciu. Il était gestionnaire de casinos en Afrique et homme d'affaires proche de MICHEL TOMI.
20 Septembre: MICHEL DELPUECH est nommé préfet de la Région Corse et du Département de la Corse-du-Sud. Il succède à PIERRE-RENE DUMAS (voir 2003).
21 Mars: JEAN CASTELLA et VINCENT ANDRIUZZI sont remis en liberté.
7-9 Avril: Le 50ème Tour de Corse 2006 est la cinquième manche du Championnat du monde des rallyes 2006. La course est remportée par SEBASTIEN LOEB (France) et DANIEL ELENA (Monaco), sur Citroën Xsara WRC (Kronos Total Citroën World Rally Team).
5 Juin: A U Borgu, l'USC Corte remporte la Coupe de Corse de football face à l'AS Furiani-Agliani (2 buts à 2, 8 tirs au but à 7).
26 Octobre: Dix-sept membres présumés du FLNC des anonymes (voir 2001) sont renvoyés devant la Cour d'Assises de Paris où ils devront répondre de 21 attentats commis entre 2001 et 2002.
31 Octobre: La Cour de Cassation rejette le pourvoi d'YVAN COLONNA et de ses avocats contre son renvoi devant la Cour d'Assises spécialement composée de Paris.
1er Novembre: JEAN-JEROME COLONNA, membre présumé du grand banditisme corse, décède dans un accident de voiture près de Portu-Poddu à A Sarra du Farru (probable malaise au volant de son véhicule).
25 Novembre: Le PNC organise un Colloque pour la Paix, parrainé par JOHN HUME, prix Nobel de la Paix irlandais, MICHEL ROCARD, ancien premier ministre, JUAN JOSE IBARRETXE, président de la Communauté Autonome Basque d'Euskadi, NELLY MAES, présidente de l'Agence Libre Européenne (ALE), GERARD ONESTA, député vert, vice-président du Parlement Européen...
La démarche Unione Naziunale (voir 2004) est mise en sommeil.
La Corse compte 294 118 habitants.



2007:

22 Février: YVAN COLONNA assigne en justice NICOLAS SARKOZY pour atteinte à la présomption d'innocence (voir Juillet 2003).
22 Avril: Election Présidentielle (premier tour). Il y a 12 candidats en compétition. En Corse, NICOLAS SARKOZY (UMP) est en tête, avec 56 819 voix (37,00%), devant SEGOLENE ROYAL (PS), 33 493 voix (21,81%), JEAN-MARIE LE PEN (FN), 23 433 voix (15,26%), et FRANCOIS BAYROU (UDF), 18 979 voix (12,36%). Par département, les résultats sont: en Haute-Corse: NICOLAS SARKOZY (UMP) est en tête avec 30 376 voix (36,54%), devant SEGOLENE ROYAL (PS), 19 657 voix (23,65%), JEAN-MARIE LE PEN (FN), 12 221 voix (14,70%), et FRANCOIS BAYROU (UDF), 9 835 voix (11,83%), et en Corse-du-Sud: NICOLAS SARKOZY (UMP) est en tête, avec 26 443 voix (37,54%), devant SEGOLENE ROYAL (PS), 13 836 voix 19,64%), JEAN-MARIE LE PEN (FN), 11 212 voix (15,92%), et FRANCOIS BAYROU (UDF), 9 144 voix (12,98%).
1er Mai: A Bastia (Poretta), le SC Bastia remporte la Coupe de Corse de football face à l'AS Pieve di Lota (3 buts à 2).
6 Mai: Election Présidentielle (deuxième tour): En Corse, NICOLAS SARKOZY (UMP) obtient 93 771 voix (60,12%), devant SEGOLENE ROYAL (PS), 62 209 voix (39,88%) Par département, les résultats sont: en Haute-Corse: NICOLAS SARKOZY (UMP) obtient 49 927 voix (58,82%), devant SEGOLENE ROYAL (PS), 34 960 voix (41,18%), et en Corse-du-Sud: NICOLAS SARKOZY (UMP) obtient 43 844 voix (61,67%), devant SEGOLENE ROYAL (PS), 27 249 voix (38,33%).
NICOLAS SARKOZY est élu Président de la République Française.
10 et 17 Juin: Elections législatives: SAUVEUR GANDOLFI-SCHEIT (UMP), à Bastia, PAUL GIACOBBI (PRG), à Calvi-Corti, SIMON RENUCCI (Corse Social Démocrate), à Aiacciu, et CAMILLE de ROCCA-SERRA (UMP), à Sartè, sont élus Députés de la Corse.
20 Septembre: CHRISTIAN LEYRIT est nommé préfet de la Région Corse et du Département de la Corse-du-Sud. Il succède à MICHEL DELPUECH (voir 2006).
HERVE BOUCHAERT est nommé préfet du Département de la Haute-Corse. Il succède à GILBERT PAYET (voir 2005).
21 Septembre: En visite en Corse pour la première fois depuis son arrivée à Matignon, le Premier Ministre FRANCOIS FILLON affirme être à la tête d'un Etat qui est en situation de faillite, avant de préciser quelques heures plus tard qu'il s'agissait d'une image.
12-14 Octobre: Le 51ème Tour de Corse 2007 est la treizième manche du Championnat du monde des rallyes 2007. La course est remportée par SEBASTIEN LOEB (France) et DANIEL ELENA (Monaco), sur Citroën C4 WRC (Citroën Total World Rally Team).
11 Novembre au 12 Décembre: Procès d'YVAN COLONNA devant la Cours Spéciale de Paris. Il est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité (sans peine incompressible de sûreté de 22 ans comme le demandait l'avocat général). Il fait appel.



2008:

9 et 16 Mars: Elections municipales: SIMON RENUCCI (apparenté socialiste) est réélu maire d'Aiacciu contre PAUL RUAULT (UMP), à Bastia, EMILE ZUCCARELLI (PRG) est réélu devant GILLES SIMEONI (Autonomiste), à Corti, ANTOINE SINDALI (Divers Droite) est réélu contre PIERRE JOSEPH GHIONGA (Divers Gauche), à Porti Vechju, GEORGES MELA (Divers Droite) est élu devant JEAN-CHRISTOPHE ANGELINI (sans étiquette), PAUL QUILICHINI (Divers Droite) est élu maire de Sartè, PANCRACE GUGLIELMACCI (UMP) est réélu maire de Calvi...
31 Mars: MICHEL MORETTI, ancien journaliste, élu du mouvement nationaliste MPA, président de l'AC Ajaccio depuis 1994, affaibli par une longue maladie, met fin à des jours.
23 Avril: RICHARD CASANOVA, surnommé Charles, membre et chef présumé du gang de la Brise de Mer, est assassiné à Porti Vechju.
24 Avril: JEAN-CLAUDE BONACCORSI, Membre de l'Office de Développement Agricole et Rural de la Corse (ODARC) présente à l'Assemblée de Corse le guide des aides issu du Programme de Développement Rual de la Corse(PDRC) sur la période 2007-2013.
Mai: Le Sénat rejette l'amandement incluant les langues régionales dans la Constitution.
7 Juin: A Bastia (Furiani), le CA Bastia remporte la Coupe de Corse de football face au SC Bastia (3 buts à 2, après prolongations).
Le corps criblé de chevrotine de MICHEL BASTIANI-MAHJOUBI est retrouvé dans une décharge sauvage en contrebas d'une route départementale sur la commune d'Olmeta-di-Tuda.
14 Juin: A Corti, le PNC et A Chjama Naziunale lancent l'idée d'une Fédaration des Elus Nationalistes, Ecologiques et de Progrès qui a pour but d'optimiser leur action.
16 Juin: Assassinat de JEAN-CLAUDE COLONNA, un viticulteur (cousin de JEAN-JEROME COLONNA), tué de plusieurs balles sur une route sinueuse avant le village de Pitrusedda.
Juillet: PAUL QUASTANA crée le parti Strada Diritta.
3 Juillet: DANIEL VITTINI, membre présumé du gang de la Brise de Mer est assassiné à U Poghju di Venacu.
8 Juillet: ANGE-MARIE MICHELOSI, propriétaire du Petit Bar à Aiacciu (qui donnera son nom au gang éponyme), membre supposé du grand banditisme corse, proche de JEAN-JEROME COLONNA, est assassiné à Grussetu Prugna.
2 et 3 Août: Journées Internationales de Corti.
1er Septembre: STEPHANE BOUILLON est nommé préfet de la Région Corse et du Département de la Corse-du-Sud. Il succède à CHRISTIAN LEYRIT (voir 2007).
10-12 Octobre: Le 52ème Tour de Corse 2008 est la treizième manche du Championnat du monde des rallyes 2008. La course est remportée par SEBASTIEN LOEB (France) et DANIEL ELENA (Monaco), sur Citroën C4 WRC (Citroën Total World Rally Team).
18 Novembre: Election de la première Assemblée Nationale Provisoire (A Cunsulta Naziunale), initiée par A Chjama per l'Indipendenza: 27 militants nationalistes sont élus par un corps électoral corse volontairement constitué. Chaque membre du corps éléctoral se voit remettre une Carte d'Identité Corse.



2009:

Janvier: A Manca Naziunale (voir 1998) devient A Manca, la fédération corse du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA).
3 Janvier: THIERRY CASTOLA, un sapeur pompier, est assassiné à Bastilicaccia. Il était le fils de FRANCIS TOUSSAINT CASTOLA (voir 2005), et le frère de FRANCIS CASTOLA, membre de la bande du Petit Bar, à Aiacciu.
12 Janvier: FRANCIS (FRANCOIS-MARIE) MARIANI, membre supposé et parrain présumé du gang de la Brise de Mer, est pulvérisé dans l'explosion d'un hangar, à Casevechje.
18 Janvier: Le PNC réunit son assemblée générale à Corti afin d'élire son nouvel excécutif.
1er Février: A Corti, création de Corsica Libera, mouvement nationaliste. Il regroupe les anciens mouvements Corsica Nazione Indipendente, Rinnovu, ANC-PSI et Strada Diritta. Le CAR disparait (voir 2005). Il est désormais remplacé par Corsica Libera. Une commission anti-répressive est créée: la CAR de Corsica Libera.
Fin de parution du journal de l'ANC A Fiara (voir 1990).
9 Février au 13 Mars: Procès en appel d'YVAN COLONNA devant la Cours Spéciale de Paris autrement composée (voir 2007). Il est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une sans peine incompressible de sûreté de 22 ans. Il se pourvoit en cassation.
Mai: A Santa Maria Siché, création, par ALEXANDRE GUILLAUME TOLLINCHI, de l'Unione di a Diritta Corsa (UDC), mouvement politique de droite né d'une scission entre l'UMP de Corse.
6 Juin: A Bastia (Furiani), le CA Bastia remporte la Coupe de Corse de football face à l'AS Casinca (4 buts à 1).
7 Juin: Elections européennes: Il y a 21 listes en compétition. En Corse, la liste de FRANCOISE GROSSETETE (Majorité présidentielle) arrive en tête avec 17 415 voix (27,39%), devant celles de MICHELE ROVASI (Europe Ecologie), 15 254 voix (23,99%), et de VINCENT PEILLON (PS), 8 254 voix (12,98%). Résultats par département: En Haute-Corse, la liste de FRANCOISE GROSSETETE (Majorité présidentielle) arrive en tête avec 9 849 voix (28,24%), devant celles de MICHELE ROVASI (Europe Ecologie), 7 763 voix (22,26%), et de VINCENT PEILLON (PS), 5 258 voix (15,08%), et en Corse-du-Sud, la liste de FRANCOISE GROSSETETE (Majorité présidentielle) arrive en tête avec 7 566 voix (26,36%), devant celles de MICHELE ROVASI (Europe Ecologie), 7 491 voix (26,10%), et de VINCENT PEILLON (PS), 2 996 voix (10,44%).
FRANCOIS ALFONSI est élu député européen sur la liste de MICHELE ROVASI (Europe Ecologie).
14 Juin: DAMIEN GHERALDI, connu pour trafic de stupéfiants, est assassiné à Aiacciu.
11 Juin: JEAN-LUC NEVACHE est nommé préfet du Département de la Haute-Corse. Il succède à HERVE BOUCHAERT (voir 2007).
22 Juin: FRANCIS CASTOLA échappe de peu à un assassinat, à Alata.
26 Juin: NOEL ANDREANI, proche d'ALAIN ORSONI, est assassiné à Aiacciu.
6 Juillet: Libération de CHARLES PIERI (voir 2005), 8 mois avant la fin de sa détention, avec interdiction de rentrer sur le territoire corse.
Création du mouvement Demain la Corse.
6-9 Novembre: Le 53ème Tour de Corse 2009 est remporté par PASCAL TROJANI et FRANCIS MAZOTTI (France), sur Peugeot 307 WRC.
15 Novembre: A A Penta di Casinca, assassinat de FRANCOIS (FRANCIS) GUAZZELLI, membre présumé de la Brise de Mer.



2010:

14 et 21 Mars: Elections de l'Assemblée de Corse. Il y a 51 sièges à pourvoir dont 9 au Conseil Exécutif. La composition de la nouvelle Assemblée de Corse est la suivante:
Pour L'Alternance, 24 élus: DOMINIQUE BUCCHINI, PASCALINE CASTELLANI, ANTOINE ORSINI, MARIE-HELENE PADOVANI-VALENTINI, MICHEL STEFANI, JOSETTE RISTERUCCI, ROSY FERRI-PISANI, JEAN-CHARLES ORSUCCI, VIVIANE BIANCARELLI, BALTHAZAR FEDERICI, SIMONE DONSIMONI-CALENDINI, JEAN-BAPTISTE LUCIONI, LAETICIA CASALTA, ETIENNE BASTELICA, ANNONCIADE NIELINI, FRANCOIS TATI, MARIE-JEANNE FEDI, PIERRE CHAUBON, BENOITE MARTELLI, FRANCOIS MOSCONI, MARIE-PAULE HOUDEMER, MARC ANTOINE NICOLAI, MARIE-FRANCE BARTOLI et YANNICK CASTELLI.
Pour Rassembler pour la Corse 2010, 12 élus: CAMILLE de ROCCA SERRA, ANNE-MARIE NATALI, ANGE SANTINI, STEPHANIE GRIMALDI, JEAN-JACQUES PANUNZI, DIANE PASQUALAGGI-BEDU, ANTOINE SINDALI, CHRISTINE GUERRINI, MARCEL FRANCISCI, NATHALIE RUGGIERI, ETIENNE SUZZONI et MARIE-ANTOINETTE SANTONI-BRUNELLI.
Pour Femu a Corsica, 11 élus: GILLES SIMEONI, NADINE NIVAGGIONI, JEAN-CHRISTOPHE ANGELINI, AGNES SIMONPIETRI, JEAN BIANCUCCI, CHRISTINE COLONNA, XAVIER LUCIANI, MATTEA LACAVE, HYACINTHE VANNI, FABIENNE GIOVANNINI et MICHEL CASTELLANI.
Pour Corsica Libera, 4 élus: JEAN-GUY TALAMONI, VERONIQUE SCIARETTI, PAUL-FELIX BENEDETTI et JOSEPHA GIACOMETTI.
DOMINIQUE BUCCHINI est le nouveau président de l'Assemblée de Corse et FRANCOIS GIACOBBI préside le Conseil Exécutif. Celui-ci est composé de EMMANUELLE de GENTILE, VANINA PIERI, JEAN ZUCCARELLI, MARIE-THERESE OLIVESI, JEAN-LOUIS LUCIANI, MARIA GIUDICELLI, PIERRE GHIONGA et PAUL-MARIE BARTOLI.
La majorité de gauche demande à la Commission des Compétences Législatives et Réglementaires, présidée par PIERRE CHAUBON, d'engager une large concertation sur le statut de la Corse avec toutes les forces politiques, les élus des principales collectivités et les représentants des milieux socioprofessionnels.
5 Juin: A Corti, le FC Borgo remporte la Coupe de Corse de football face au FB Ile Rousse (2 buts à 0 après prolongations).
4 Septembre: Fusillade Place Porta à Sartè, il y a un mort (un des agresseurs) et deux blessés.
18 Octobre: ANTOINE NIVAGGIONI, ancien militant nationaliste, proche d'ALAIN ORSONI, reconverti dans les affaires, dirigeant de la Société Méditerranéenne de Sécurité (SMS), est assassiné à Aiacciu.
12 Décembre: Délibération de l'Assemblée de Corse portant proposition de Réforme de l'Organisation Territoriale de Corse.
2 Décembre: CLAUDE PERETTI, médecin, est assassiné à Sartè.
19 Décembre: L'Assemblée de Corse adopte à une large majorité un cadre ambitieux de propositions. Deux mesures en ressortiront plus particulièrement: la demande d'une mention de la Corse dans la Constitution, de façon à autoriser l'adaptation des textes de loi aux spécificités de l'Ile, et la fusion de la Collectivité Territoriale de Corse et des deux départements (Haute-Corse et Corse-du-Sud).



2011:

17 Février: FRANCOIS ANTOINE MATTEI et son petit cousin JEAN-BAPTISTE MATTEI sont assassinés dans un guet-apens à Corscia, victimes de la vindetta entre les COSTA et les MATTEI, sur fond de banditisme local.
20 et 27 Mars: Elections cantonales: En Corse-du-Sud, sur les 22 conseillers généraux issus des 22 cantons, 11 d'entre eux sont renouvelables lors de ces élections, et en Haute-Corse, sur les 30 conseillers généraux issus des 30 cantons, 14 d'entre eux le sont également.
En Corse-du-Sud, sont élus: pour la Droite (5): LAURENT MARCANGELI (UMP), STEPHANE VANUCCI (DVD), PIERRE CAU (DVD), SEBASTIEN DE ROCCA SERRA (DVD) et MARCEL FRANCISCI (UMP), pour la Gauche (5): FRANCOIS CASASOPRANA (CSD), PAUL PELLEGRINETTI (DVG), CLAUDE DEGOTT-SERAFININO (DVG), NICOLAS ALFONSI (PRG) et JOSE-PIERRE MOZZICONACCI (DVG), et pour nationalistes (1): JEAN-CHRISTOPHE ANGELINI (PNC).
JEAN-JACQUES PANUNZI (DVD) est réélu président du Conseil Général de Corse-du-Sud.
En Haute-Corse, sont élus: pour la Droite (4): JEAN LOUIS MILANI (UMP), CLAUDY OLMETA (DVD), PIERRE-SIMON de BUOCHBERG (DVD), et JEAN-BAPTISTE CASTELLANI (UMP), pour la Gauche (10): JEAN-MARIE VECCHIONI (DVG), JEAN-JACQUES VENDASI (PRG), PIERRE-MARIE MANCINI (PS), PIERRE LOUIS NICOLAI (DVG), FRANCOIS ORLANDI (PRG), JACQUES COSTA (PRG), PIERRE JOSEPH GHIONGA (DVG), HYACINTHE MATTEI (PS), ANGE-MARIE VIVONI (PS) et MICHEL MEZZADEI (DVG).
JOSEPH CASTELLI (DVG) est élu président du Conseil Général de Haute-Corse (il occupait ce poste depuis l'élection de PAUL GIACOBBI à la présidence du Conseil Exécutif de l'Assemblée de Corse) en 2010).
21 Mars: DOMINIQUE DOMARCHI, proche conseiller du président du Conseil Exécutif de l'Assemblée de Corse PAUL GIACOBBI, reçoit plusieurs décharges d'arme de chasse devant son domicile, à Sant'Andria di U Cotone, à 1h20 du matin, de retour de la soirée des cantonales à la mairie.
4 Avril: PATRICK STRZODA est nommé préfet de la Région Corse et du Département de la Corse-du-Sud. Il succède à STEPHANE BOUILLON (voir 2008).
21 Avril: MARIE JEANNE BOZZI, sœur de ANGE-MARIE MICHELOSI, mairesse de Grussetu-Prugna, ancienne conseillère générale du canton de Santa-Maria-Siché,
12-14 Mai: Le 54ème Tour de Corse 2011 est la troisième manche de l'Intercontinental Rally Challenge 2011. La course est remportée par THIERRY NEUVILLE et NICOLAS GILSOUL (Belgique), sur Peugeot 207 S2000 (Peugeot Team Belux). est assassinée à Purtighju (Grussetu Prugna).
8 Juin: A U Borgu, le FC Aregno Calvi remporte la Coupe de Corse de football face au CA Bastia (3 buts à 1).
19 Juin: CHARLES PIERI, ayant cessé de répondre à son contrôle judiciaire depuis le début de l'année, est arrêté en possession d'armes et de faux documents et remis en détention pour les huit mois qui lui restent à purger (voir 2009).
28 Juin: CHARLES PHILIPPE PAOLI, ancien militant nationaliste, entrepreneur dans le BTP est assassiné à Fulelli.
7 Juillet: LOUIS LE FRANC est nommé préfet du Département de la Haute-Corse. Il succède à JEAN-LUC NEVACHE (voir 2009).
12 Août: FABRICE VIAL, chef d'entreprise à La Seyne-sur-Mer (Var), PDG du Groupe Vial et des chantiers Guy Couach, est assassiné sur son yacht dans la baie de Santa Manza, à Bunifaziu.
25 Septembre: DIMITRI BOURGEAUD, portier de boite de nuit, est tué par balles sur le parking du club où il travaillait comme videur, à Purtighju (Grussetu Prugna)
28 Octobre: CHRISTIAN LEONI, membre supposé du gang de la Brise de Mer est assassiné à San Niculaiu.
4 Décembre: JACQUES PAOLI, agriculteur et membre du parti indépendantiste Corsica Libera, est assassiné à son domicile, à Prunelli-di-Fiumorbu.
10 Décembre: ANDRE FRANCISCI, pilote automobile, trouve la mort alors qu'il participe au Rallye Automobile de Balagne.



2012:

23 Janvier: ALBERT PIERI, ancien dirigeant du Sporting Club de Bastia, directeur commercial à la SNC Vendasi, leader corse du BTP, est assassiné à Brandu.
8 Avril: JOSEPH SISTI, éleveur, ancien militant nationaliste, et son beau-frère JEAN-LOUIS CHIODI, commerçant, sont assassinés sur l'exploitation agricole familiale, à U Petrosu, en plaine orientale.
JEAN-PIERRE ROSSI, restaurateur ajaccien, décède à la suite de l'explosition d'une bombe, placée dans une poubelle à quelques dizaines de mètres à peine du commissariat. Les enquêteurs conviennent rapidement d'une erreur de personne visée.
22 Avril: Election Présidentielle (premier tour). Il y a 10 candidats en compétition. En Corse, NICOLAS SARKOZY (UMP) est en tête, avec 50 492 voix (31,41%), devant MARINE LE PEN (FN), 33 493 voix (21,81%), et FRANCOIS HOLLANDE (PS), 39 029 voix (24,28%). Par département, les résultats sont: en Haute-Corse: NICOLAS SARKOZY (UMP) est en tête avec 26 869 voix (31,06%), devant FRANCOIS HOLLANDE (PS), 22 489 voix (25,99%), et MARINE LE PEN (FN), 20 128 voix (23,26%), et en Corse-du-Sud: NICOLAS SARKOZY (UMP) est en tête, avec 23 623 voix (31,83%), devant MARINE LE PEN (FN), 19 081 voix (25,71%) et FRANCOIS HOLLANDE (PS), 16 540 voix (22,29%).
6 Mai: Election Présidentielle (deuxième tour): En Corse, NICOLAS SARKOZY (UMP) est en tête, avec 88 800 voix (55,87%), devant FRANCOIS HOLLANDE (PS), 70 148 voix (44,13%). Par département, les résultats sont: en Haute-Corse: NICOLAS SARKOZY (UMP) est en tête avec 26 869 voix (31,06%), devant FRANCOIS HOLLANDE (PS), 22 489 voix (25,99%), et en Corse-du-Sud: NICOLAS SARKOZY (UMP) est en tête, avec 46 965 voix (54,41%), devant FRANCOIS HOLLANDE (PS), 39 357 voix (45,59%).
FRANCOIS HOLLANDE est élu Président de la République Française.
11-12 Mai: Le 55ème Tour de Corse 2012 est la quatrième manche de l'Intercontinental Rally Challenge 2012. La course est remportée par DANI SORDO et CARLOS DEL BARRIO (Espagne), sur Mini Cooper S2000 (SMG Motorsport).
12 mai: OLIVIER SISTI, restaurateur, connu des services de police, est grièvement blessé par des tirs d'arme automatique à travers la fenêtre de sa chambre située au rez-de-chaussée de l'hôpital de Bastia, où il est soigné après une précédente tentative d'assassinat.
7 Juin: A L'Isula, le FC Calvi remporte la Coupe de Corse de football face au FB Ile Rousse (2 buts à 0).
10 et 17 Juin: Elections législatives: SAUVEUR GANDOLFI-SCHEIT (UMP), à Bastia, PAUL GIACOBBI (PRG), à Calvi-Corti, LAURENT MARCANGELI (UMP), à Aiacciu, et CAMILLE de ROCCA-SERRA (UMP), à Sartè, sont élus Députés de la Corse.
Dans l'émission de France Télévision FR3 Le village préféré des Français, Piana se classe douzième sur 22 villages sélectionnés.
9 Juillet: YVES MANUNTA, ancien militant nationaliste, fondateur, avec ANTOINE NIVAGGIONI, de la Société Méditerranéenne de Sécurité (SMS) est assassiné à Aiacciu.
7 Août: MAURICE COSTA, un des piliers du gang de La Brise de mer, est assassiné dans une boucherie à Ponte-Leccia (Mérusaglia).
16 Octobre: ANTOINE SOLLACARO, avocat à Aiacciu, est assassiné à 9h du matin à Aiacciu dans une station-service.
JEAN-DOMINIQUE ALLEGRINI-SIMONETTI, ancien militant nationaliste de A Cuncolta, connu des services de police, est abattu au volant de son véhicule à Aregnu.
24 Octobre: PATRICK SORBA, connu des services de police pour des infractions de droit commun, est tué par balles dans une station-service à Pruprià.
14 Novembre: JACQUES NACER, commerçant, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) de Corse-du-Sud, est abattu alors qu'il fermait sa boutique, à Aiacciu.
20 Novembre: VICTOR RIBEIRO, entrepreneur dans le BTP à Moriani, est tué par plusieurs décharges de chevrotines à la tête et au thorax, à Cervioni.
7 Décembre: JEREMY MATTIONI, connu des services de police et sous contrôle judiciaire, est abattu sur le parking de sa résidence, à Calvi. Son beau-fils, âgé de 11 ans, est blessé par plusieurs projectiles à l'épaule.



2013:

13 Février: DOMINIQUE LAORENZI, gérant de bar et patron de discothèque, considéré comme proche de la bande du Petit Bar, est tué par balles au volant de sa voiture, à Aiacciu.
1er Avril: ANTHONY GALLIOT, proche du grand banditisme, est tué par balles à Sainta Lucia di Porti Vechju.
5 Avril: JEAN-SEBASTIEN GROS, frère de NICOLAS (voir 2001), est abattu à Bunifaziu.
18 Avril: ALAIN ROUSSEAU est nommé préfet du Département de la Haute-Corse. Il succède à LOUIS LE FRANC (voir 2009).
25 Avril: JEAN-LUC CHIAPPINI, président du Parc Naturel de la Corse (PNC) et maire de Letia, est abattu près de l'aéroport d'Aiacciu.
17-18 Mai: Le 56ème Tour de Corse 2013 est la cinquième manche de l'European Rally Championship 2013. La course est remportée par BRYAN BOUFFIER et XAVIER PANSERI (France), sur Peugeot 207 S2000 (Peugeot Sport).
31 Mai: FRANCOIS MASINI, connu des services de police pour des affaires de braquage, est tué par balle à San-Niculaiu,. Il est connu également pour sa proximité avec des membres de la Brise de Mer.
2 Juin: A Erbaghjulu, le FC Calvi remporte la Coupe de Corse de football face à la JS Bonifacio (4 buts à 0).
Dans l'émission de France Télévision FR3 Le village préféré des Français, Curbara se classe dix-septième sur 22 villages sélectionnés.
3 Juillet: JEAN-DOMINIQUE CORTOPASSI, membre présumé de la bande du Petit Bar d'Aiacciu, est abattu dans un guet-apens, avec deux complices, JEAN-DOMINIQUE BONAVITA et NICOLAS BOSCHETTI, à Silvarecciu. Un quatrième homme, JEAN-FRANCOIS SERVETTO, est grièvement blessé.
8 Juillet: CHRISTOPHE MIRMAND est nommé préfet de la Région Corse et du Département de la Corse-du-Sud. Il succède à PATRICK STRZODA (voir 2011).
11 Juillet: Une peine de 3 ans et 6 mois de prison est requise contre CHARLES PIERI pour acquisition et détention d'armes, son fils CHRISTOPHE est condamné à 2 ans ferme pour les mêmes faits
18 Septembre: PATRICE MADELAINE, promoteur immobilier et entrepreneur dans le BTP, est abattu à Asprettu. Il était lié à VICTOR RIBEIRO (voir 2012) et à CHARLES PHILIPPE PAOLI (voir 2011).



2014:

23 Mars: JEAN LECCIA, haut fonctionnaire territorial, directeur de cabinet du président du Conseil Départemental de la Haute-Corse et directeur général des services de la Haute-Corse est assassiné dans l'exercice de ses fonctions à Aleria.
23 et 30 Mars: Elections municipales: LAURENT MARCANGELI (Divers Droite) est élu maire d'Aiacciu contre SIMON RENUCCI (Divers Gauche), à Bastia, GILLES SIMEONI (Autonomiste) est élu devant JEAN ZUCCARELLI (PRG), à Corti, ANTOINE SINDALI (Divers Droite) est réélu contre PHILIPPE MAROSELLI (Divers Gauche), à Porti Vechju, GEORGES MELA (Divers Droite) est réélu devant JEAN-CHRISTOPHE ANGELINI (sans étiquette), PAUL QUILICHINI (Divers Droite) est réélu maire de Sartè, ANGE SANTINI (UMP) est élu maire de Calvi...
14 Avril: GEORGES MORETTI, ancien militant nationaliste (MPA), est assassiné à Sartè.
25 Mai: Elections européennes: Il y a 23 listes en compétition. Le scrutin se déroule par circonscriptions (pour la Corse, listes Région Sud-Est). En Corse, la liste de POUR LA FRANCE, AGIR EN EUROPE (UMP) arrive en tête avec 21 044 voix (26,31%), devant celles du FRONT NATIONAL (FN), 18 631 voix (23,29%), et de RÉGIONS ET PEUPLES SOLIDAIRES, menée par FRANCOIS ALFONSI, 17 207 voix (21,51%). Résultats par département: En Haute-Corse, la liste de POUR LA FRANCE, AGIR EN EUROPE arrive en tête avec 10 977 voix (25,30%), devant celles de RÉGIONS ET PEUPLES SOLIDAIRES, 9 945 voix (22,92%), et du FRONT NATIONAL, 9 572 voix (22,06%), et en Corse-du-Sud, la liste de POUR LA FRANCE, AGIR EN EUROPE arrive en tête avec 10 067 voix (26,36%), devant celles du FRONT NATIONAL, 9 059 voix (24,75%), et de RÉGIONS ET PEUPLES SOLIDAIRES, 7 262 voix (19,84%).
Juin: A Bastia (Furiani), l'AJ Biguglia remporte la Coupe de Corse de football face au FB Ile Rousse (1 but à 0).
Dans l'émission de France Télévision FR3 Le village préféré des Français, Pigna se classe vingt et unième sur 22 villages sélectionnés.
7-9 Novembre: Le 57ème Tour de Corse 2014 est la onzième manche de l'European Rally Championship 2014. La course est remportée par STEPHANE SARRAZIN et JACQUES-JULIEN RENUCCI (France), sur Ford Fiesta RRC (First Motorsport).
12 Décembre: Délibération de l'Assemblée de Corse portant proposition de Réforme de l'Organisation Territoriale de Corse.
19 Décembre: L'Assemblée de Corse adopte à une large majorité un cadre ambitieux de propositions. Deux mesures en ressortiront plus particulièrement: la demande d'une mention de la Corse dans la Constitution, de façon à autoriser l'adaptation des textes de loi aux spécificités de l'Ile, et la fusion de la Collectivité Territoriale de Corse< et des deux départements (Haute-Corse et Corse-du-Sud).



2015:

11 Avril: A Paris, le Sporting-Club de Bastia s'incline 4 buts à 0 contre le Paris Saint-Germain en finale de la Coupe de la Ligue de Foot-ball.
15 Avril: ALAIN THIRION est nommé préfet du Département de la Haute-Corse. Il succède à ALAIN ROUSSEAU (voir 2013).
5 Juin: A Bastia (Furiani), le FC Borgo remporte la Coupe de Corse de football face à l'US Corte (2 buts à 0).
Dans l'émission de France Télévision FR3 Le village préféré des Français, Centuri se classe vingt deuxième sur 22 villages sélectionnés.
21 Juillet: LAURENT BRACCONI, gérant de bar, est assassiné à Bastia.
7 Août: Promulgation de la loi n°2015-991, portant Nouvelle Organisation Territoriale de la République dite Loi NOTRe. la proposition de la fusion des 3 entités est intégrée dans son Article 30. Elle prévoit la création d'une Collectivité de Corse au 1er Janvier 2018 en lieu et place de la Collectivité Territoriale et des deux départements.
21 Septembre: A la suite d'un retard dans l'examen d'une demande de mise en liberté, CHARLES PIERI est libéré sous bracelet électronique pour vice de procédure alors qu'il aurait dû encore purger un an de détention pour plusieurs condamnations.
1er-4 Octobre: Le 58ème Tour de Corse 2015 est la onzième manche du World Rally Championship 2015. La course est remportée par JARI-MATTI LATVALA et MIIKKA ANTTILA (Finlande), sur Volkswagen Polo R WRC (Volkswagen Motorsport).
18 Novembre: AGATINO CARUSO, agent de sécurité, est assassiné à Carbuccia.
6 et 13 Décembre: Elections de l'Assemblée de Corse. Il y a 51 sièges à pourvoir dont 9 au Conseil Exécutif.
Ces élections ont été avancées par rapport à la Loi NOTRe. Cependant, par dérogation à l'article L. 364 du Code Electoral (qui précise que le mandat a une durée de 6 ans), et conformément aux dispositions de l'Article 30 de la Loi NOTRe, le mandat des membres de cette Assemblée de Corse élus expirera le 31 décembre 2017.
La composition de la nouvelle Assemblée de Corse est la suivante:
Pour Pé A Corsica, 24 élus: JEAN-GUY TALAMONI, HYACINTHE VANNI, VANINA BORROMEI, NADINE NIVAGGIONI, JEAN BIANCUCCI, MURIEL FAGNI, PETRU-ANTO TOMASI, LAURA MARIA POLI, ANNE LAURE SANTUCCI, PAUL LEONETTI, MARIE-THERESE CASANOVA-SERVAS, GUY ARMANET, JULIE GUISEPPI, PAULU SANTU PARIGI, MATTEA CASALTA, JOSEPH PUCCI, ROSA PROSPERI, MARCEL CESARI, LAUDA GUIDICELLI, FRANCOIS BENEDETTI, JULIETTE PONZEVERA, PAUL ANDRE COLOMBANI, MARIE SIMEONI et FRANCOIS BERNARDI.
Pour Prima A Corsica, 12 élus: FRANCOIS GIACOBBI, MARIA GIUDICELLI, PAUL-MARIE BARTOLI, MARIE-THERESE OLIVESI, DOMINIQUE BUCCHINI, ANNE-MARIE GALETTI, ANTOINE OTTAVI, JOSETTE RISTERUCCI, FRANCOIS TATTI, DELPHINE ORSONI, PIERRE CHAUBON et MARIE-FRANCOISE BARTOLI.
Pour Les Républicains, 11 élus: JOSE ROSSI, CAMILLE de ROCCA SERRA, STEPHANIE GRIMALDI, MARIE-THERESE MARIOTTI, JEAN MARTIN MONDOLONI, MARIE-ANTOINETTE SANTONI-BRUNELLI, XAVIER LACOMBE, CHRISTELLE COMBETTE, JEAN TOMA, KARINE CHINESI-MURATI et ANGE SANTINI.
Pour Le Front National, 4 élus: CHRISTOPHE CANIONI, MARIE-XAVIERE FILIPPI, RENE CORDOLIANI et FRANCOISE NADIZI.
JEAN-GUY TALAMONI est le nouveau président de l'Assemblée de Corse, HYACINTHE VANNI et VANINA BORROMEI en sont les vice-présidents, et GILLES SIMEONI préside le Conseil Exécutif. Celui-ci est composé de JEAN-CHRISTOPHE ANGELINI, JEAN-FELIX ACQUAVIVA, XAVIER LUCIANI, JOSEPHA GIACOMETTI, FRANCOIS SARGENTINI, FABIENNE GIOVANNINI, MARIE-ANTOINETTE MAUPERTUIS et AGNES SIMONPIETRI.



2016:

18 Janvier: VINCENT DORADO, professeur de sciences et vie de la terre au collège de Baleone, est assassiné à Afa.
16 Février: A Reims (Marne), incidents entre les supporters bastiais et forces de l'ordre (la BAC) à l'issue de la rencontre Reims-Bastia. Un supporter bastiais (MAXIME BEUX) perd un oeil.
21 Avril: BERNARD SCHMELTZ est nommé préfet de la Région Corse et du Département de la Corse-du-Sud. Il succède à CHRISTOPHE MIRMAND (voir 2013).
Juin: A Bastia (Furiani), le Gallia Lucciana remporte la Coupe de Corse de football face à l'AC Ajaccio (2 buts à 0).
Dans l'émission de France Télévision FR3 Le village préféré des Français, Nonza se classe sixième sur 13 villages sélectionnés.
7 Septembre: Délibération de l'Assemblée de Corse portant avis sur trois projets d'ordonnances relatives à la création de la Collectivité de Corse.
JEAN MICHEL GERMAN, mécanicien, est assassiné à Alata.
30 Septembre-2 Octobre: Le 59ème Tour de Corse 2016 est la dixième manche du Championnat du Monde des Rallyes 2016. La course est remportée par SEBASTIEN OGIER et JULIEN INGRASSIA (France), sur Volkswagen Polo R WRC (Volkswagen Motorsport).
21 Novembre: Le détail de la réforme issue de la Loi NOTRe est précisé par trois ordonnances institutionnelle, budgétaire et électorale:
Ordonnance n°2016-1563 portant diverses mesures électorales applicables en Corse,
Ordonnance n°2016-1562 portant diverses mesures institutionnelles relatives à la Collectivité de Corse
Ordonnance n°2016-1561 complétant et précisant les règles budgétaires, financières, fiscales et comptables applicables à la Collectivité de Corse.
Ces trois ordonnances déterminent et déclinent les modalités pratiques de la création, au 1er Janvier 2018, de la Collectivité de Corse, collectivité à statut particulier au sens de l'Article 72 de la Constitution.



2017:

21 Février: La loi n°2017-289 ratifie les trois ordonnances du 21 Novembre 2016. Entre l'Article 30 de la Loi NOTRe et les ordonnances venues le compléter, le cadre de la nouvelle collectivité unifiée est donc posé. Pour autant, ces trois ordonnances nécessitent des décrets d'application: une quinzaine sont élaborés et soumis, conformément à la procédure de l'Article L 4422-16 du Code Général des Collectivités Territoriales, à l'avis préalable de l'Assemblée de Corse et de son Conseil exécutif.
20 Mars: GERARD GAVOURY est nommé préfet du Département de la Haute-Corse. Il succède à ALAIN THIRION (voir 2015).
6-9 Avril: Le 60ème Tour de Corse 2017 est la quatrième manche du Championnat du Monde des Rallyes 2017. La course est remportée par THIERRY NEUVILLE et NICOLAS GILSOUL (Belgique), sur Hyundai i20 Coupé WRC (Hyundai Motorsport).
23 Avril: Election Présidentielle (premier tour). Il y a 11 candidats en compétition. En Corse, MARINE LE PEN (FN) est en tête, avec 43 041 voix (27,88%), devant FRANCOIS FILLON (Les Républicains), 39 453 voix (25,56%), EMMANUEL MACRON (La République en Marche), 28 528 voix (18,48%), et JEAN-LUC MELENCHON (La France Insoumise), 21 314 voix (13,81%). Par département, les résultats sont: en Haute-Corse: MARINE LE PEN (FN) est en tête avec 22 183 voix (27,22%), devant FRANCOIS FILLON (LR), 20 739 voix (25,44%), EMMANUEL MACRON (LREM), 15 506 voix (19,02%), et JEAN-LUC MELENCHON (LFI), 11 229 voix (13,78%), et en Corse-du-Sud: MARINE LE PEN (FN) est en tête, avec 20 858 voix (28,62%), devant FRANCOIS FILLON (LR), 18 714 voix (25,68%), EMMANUEL MACRON (LREM), 13 022 voix (17,87%), et JEAN-LUC MELENCHON (LFI), 10 085 voix (13,84%).
7 Mai: Election Présidentielle (deuxième tour): En Corse, EMMANUEL MACRON (LREM) est en tête, avec 67 241 voix (51,48%), devant MARINE LE PEN (FN), 63 378 voix (48,52%). Par département, les résultats sont: en Haute-Corse: EMMANUEL MACRON (LREM) est en tête avec 36 101 voix (52,27%), devant MARINE LE PEN (FN), 32 963 voix (47,73%), et en Corse-du-Sud: EMMANUEL MACRON (LREM) est en tête, avec 31 340 voix (50,59%), devant MARINE LE PEN (FN), 30 415 voix (49,41%).
EMMANUEL MACRON est élu Président de la République Française.
29 Mai: MARC ANTOINE NICOLAI, dirigeant de société, connu des services de police, est assassiné à Aiacciu.
Juin: A Corti, le FC Borgo remporte la Coupe de Corse de football face à l'AC Ajaccio (2 buts à 1).
7 Juin: KARIM ABSI, connu des services de police, est assassiné à Carghjese.
11 et 18 Juin: Elections législatives: MICHEL CASTELLANI (Femu a Corsica), à Bastia, JEAN FELIX ACQUAVIVA (Femu a Corsica), à Calvi-Corti, JEAN-JACQUES FERRARA (Les Républicains), à Aiacciu, et PAUL ANDRE COLOMBANI (Femu a Corsica), à Sartè, sont élus Députés de la Corse.
Dans l'émission de France Télévision FR3 Le village préféré des Français, Sant Antuninu se classe huitième sur 13 villages sélectionnés.
4 Novembre: PATRICK JULIEN, conseiller municipal de la commune de Soccia, entrepreneur en Bâtiment et Travaux Publics (BTP), est assassiné à Soccia.
3 et 10 Décembre: Elections de l'Assemblée de Corse qui gouvernera la nouvelle Collectivité de Corse. Le mandat de cette assemblée cessera en 2021 afin de se recadrer avec les élections territoriales au niveau national. Il y a 63 sièges à pourvoir dont 11 au Conseil Exécutif. La composition de la nouvelle Assemblée de Corse est la suivante:
Pour Pé A Corsica, 41 élus: JEAN-GUY TALAMONI, DANIELLA ANTONINI, MARIE-HELENE CASANOVA-SERVAS, MURIEL FAGNI, PETRU-ANTO TOMASI, ANNE-LAURE SANTUCCI, HYACINTHE VANNI, LAURA-MARIA POLI, GUY ARMANET, MATTEA CASALTA, FABIENNE GIOVANNINI, LOUIS POZZO di BORGO, JULIE GUISEPPI, PAULU SANTU PARIGI, NADINE NIVAGGIONI, JOSEPH PUCCI, ROSA PROSPERI, MARCEL CESARI, PAUL LEONETTI, JULIETTE PONZEVERA, PIERRE POLI, VANINA ANGELINI-BURESI, FRANCOIS BERNARDI, ROMAIN COLONNA, PASCALE SIMONI, JEAN-FRANCOIS CASALTA, ANNE TOMASI, PIERRE-PHILIPPE FILIPPUTTI, FREDERIQUE GUIDONI-DENSARI, PASCAL CARLOTTI, LAURA FURIOLI, JULIEN PAOLINI, JEANNE STROMBONI, FRANCOIS BENEDETTI, VERONIQUE ARRIGHI, PAUL LINICONI, PAOLA MOSCA, MICHEL GIRASCHI, JULIA TIBERI, JEAN-JACQUES LUCCHINI et MARIE SIMEONI.
Pour A Strada di l'Avvene, 10 élus: JEAN-MARTIN MONDOLONI, CHANTAL PEDINIELLI, XAVIER LACOMBE, MARIE-THERESE MARIOTTI, JEAN-LOUIS DELPOUX, CHRISTELLE COMBETTE, CAMILLE de ROCCA SERRA, SANTA DUVAL, FRANCIS GUIDICI et MARIE-ANNE PIERI.
Pour Voir Plus Grand, 6 élus: VALERIE BOZZI, FRANCOIS-XAVIER CECCOLI, STEPHANIE GRIMALDI, PIERRE-JEAN LUCIANI, ISABELLE FELICIAGGI et PIERRE GHIONGA.
Pour Andà per Dumane, 6 élus: JEAN-CHARLES ORSUCCI, CATHERINE RIERA, FRANCOIS ORLANDI, MARIE-HELENE PADOVANI, ANTOINE POLI et CATHERINE COGNETTI-TURCHINI.
JEAN-GUY TALAMONI est le nouveau président de l'Assemblée de Corse, HYACINTHE VANNI et MATTEA CASALTA en sont les vice-présidents, et GILLES SIMEONI préside le Conseil Exécutif. Celui-ci est composé de FRANCOIS SARGENTINI, XAVIER LUCIANI, BIANCA FAZI, VANINA BORROMEI, MARIE-ANTOINETTE MAUPERTUIS, JEAN-CHRISTOPHE ANGELINI, LIONEL MORFINI, JEAN BIANCUCCI, LAUDA GUIDICELLI et JOSEPHA GIACOMETTI.
5 Décembre: ANTOINE QUILICHINI, dit Tony le Boucher, et JEAN-LUC CODACCIONI, gestionnaire de casinos en Afrique (ce dernier décédera le 12 décembre), tous deux proches de JEAN-LUC GERMANI et fichés au grand banditisme, sont assassinés sur le parvis de l'aéroport de Bastia-Poretta.



2018:

Janvier: Création d'un cercle de réflexion dénommé A Strada diritta, organe apolitique, à but non lucratif, dont l'objectif est de réunir ses membres afin de penser, échanger, proposer et argumenter sur des thèmes portant sur l'avènement de la société corse de demain.
21 Janvier: A Corti, création du parti nationaliste Core in Fronte, issu du mouvement U Rinnovu (voir 1998).
7 Février: À la suite de la célébration du vingtième anniversaire de l'assassinat du préfet CLAUDE ERIGNAC, CHARLES PIERI poste un message sur le compte Facebook Di l'altu pianu, comparant la veuve du préfet aux femmes françaises ayant collaboré avec les Allemands pendant la Seconde Guerre Mondiale.
13 Février: CHARLES PIERI est convoqué à la gendarmerie de Ghisunaccia et placé en garde à vue. Son domicile est perquisitionné dans la journée par la section de recherche d'Aiacciu.
5-8 Avril: Le 61ème Tour de Corse 2018 est la quatrième manche du Championnat du Monde des Rallyes 2018. La course est remportée par SEBASTIEN OGIER et JULIEN INGRASSIA (France), sur Ford Fiesta WRC (M-Sport Ford WRT).
22 Mai: JOSIANE CHEVALIER est nommé préfète de la Région Corse et du Département de la Corse-du-Sud. Elle succède à BERNARD SCHMELTZ (voir 2016). Elle est la première femme à occuper cette fonction en Corse.
Juin: A U Borgu, l'EF Bastia remporte la Coupe de Corse de football face au Gallia Lucciana (2 buts à 1).
Dans l'émission de France Télévision FR3 Le village préféré des Français, Lama se classe dixième sur 14 villages sélectionnés.
23 Août: JEAN LIVRELLI, retraité sans antécédents, est tué par méprise à Bastergà, alors qu'il se rendait à une battue aux sangliers.
8 Octobre: ARNAUD GIRARD, ancien de la restauration au chomage, est assassiné à Sartè, sur le domaine Saparale.
25 Novembre: FRANCK ALBERTINI, gérant de station-service, est assassiné à Bastia.
1er Décembre: PIERRE-MARIE GUIDONI, retraité de l'armée, est assassiné à Moltifaù.



2019:

15 Janvier: HUMBERT DANTI, restaurateur est abattu à l'arme de guerre à Sartè. Il avait certaines relations avec des membres d'une des bandes locales qui se livrent à des règlements de compte depuis des années.
3 Mars: A L'Isula, JULIE DOUIB, mère de deux enfants, créatrice de bijoux et d'objets de décoration, est tuée par balle à son domicile par son ex-compagnon.
28-31 Mars: Le 62ème Tour de Corse 2019 est la quatrième manche du Championnat du Monde des Rallyes 2019. La course est remportée par THIERRY NEUVILLE et NICOLAS GILSOUL (Belgique), sur Hyundai i20 Coupé WRC (Hyundai Shell Mobis WRT).
7 Mai: FRANCOIS RAVIER est nommé préfet du Département de la Haute-Corse. Il succède à GERARD GAVOURY (voir 2017).
13 Mai: ANTOINE FRANCISCI, inconnu des services de police, est assassiné à Petralba.
22 Mai: NICOLAS KEDROFF, défavorablement connu de la justice, est tué par balles à Portichju (Grussettu Prugna), alors qu'il se trouvait au volant de sa voiture.
26 Mai: Elections européennes: Il y a 34 listes en compétition. En Corse, la liste de PRENEZ LE POUVOIR (FN) arrive en tête avec 24 063 voix (28,01%), devant celles de EUROPE ÉCOLOGIE, 18 944 voix (22,05%), de RENAISSANCE (LREM et MODEM), 12 921 voix (15,04%), et de UNION DE LA DROITE ET DU CENTRE, 10 451 voix (12,17%).
Résultats par département: En Haute-Corse, la liste PRENEZ LE POUVOIR (FN) arrive en tête avec 12 242 voix (26,52%), devant celles de EUROPE ÉCOLOGIE, 10 554 voix (22,86%), de RENAISSANCE (LREM et MODEM), 6 608 voix (14,31%), et de l'UNION DE LA DROITE ET DU CENTRE, 6 060 (13,13%), et en Corse-du-Sud, la liste de PRENEZ LE POUVOIR (FN) arrive en tête avec 11 821 voix (29,75%), devant celles de EUROPE ÉCOLOGIE, 8 390 voix (21,11%), de RENAISSANCE (LREM et MODEM), 6 313 voix (15,89%), et de l'UNION DE LA DROITE ET DU CENTRE, 4 391 (11,05%).
MANON AUBRY, sur la liste La France insoumise (LFI), originaire de Bunifaziu, est la seule élue corse au Parlement Européen.
Juin: Dans l'émission de France Télévision FR3 Le village préféré des Français, Erbalunga se classe treizième sur 14 villages sélectionnés.
Septembre: A Bastia (Furiani), le SC Bastia remporte la Coupe de Corse de football face à l'AS Furiani-Agliani (1 but à 0).
12 Septembre: MAXIME SUSINI, militant nationaliste de Core in Fronte, gérant de paillote, est retrouvé tué par balles, à Carghjese, sur la plage du Peru, où il tenait sa paillote.
16 Septembre: ICHAM (MICHEL) SAFFOUR, entrepreneur-promoteur immobilier, est tué par une arme de chasse de très gros calibre, sur le parking de la résidence dont il achevait la construction, à Furiani.



2020:

6 Janvier: Top départ pour la campagne de vaccination contre la COVID-19: 1950 doses de vaccin, réparties dans près de 400 flacons sont livrées au centre hospitalier de Bastia. Elles sont immédiatement transportées dans un congélateur spécifique à -80 degrés. La moitié des doses (975 vaccins) sont acheminées en début d'après-midi à l'hôpital d'Aiacciu,
14 Janvier: COVID-19: Le Premier ministre JEAN CASTEX, annonce un couvre-feu renforcé dès 18h sur l'ensemble du territoire hexagonal.
15 Janvier: FRANCK ROBINE est nommé préfet de la Région Corse et du Département de la Corse-du-Sud. Il succède à JOSIANE CHEVALIER (voir 2018).
15 Janvier-15 Février: COVID-19: Durant un mois, le nombre d'hospitalisations oscille entre 32 au 15 janvier, et 59 patients hospitalisés dans les deux hôpitaux publics, dont 9 en réanimation et soins intensifs le 13 février. En Haute-Corse, la tension hospitalière est particulièrement forte avec 57 lits dédiés aux malades atteints de la COVID-19, dont 49 occupés par des patients atteints du virus et 8 lits sur 12 occupés en réanimation à la mi-février.
28 Janvier: BARTHELEMY CASANOVA, conseiller municipal de Corti, est tué d'une balle dans la nuque à la suite d'une altercation dans un établissement de nuit de la ville.
15 et 22 Mars: Elections municipales: LAURENT MARCANGELI (Divers Droite) est élu maire d'Aiacciu devant JEAN ANDRE MINICONI (Autonomiste), à Bastia, PIERRE SAVELLI (Autonomiste) est élu devant JEAN SEBASTIEN de CASALTA (Liste d'Union), à Corti, XAVIER POLI (Divers Droite) est élu contre VANINA BORROMEI (Autonomiste), à Porti Vechju, JEAN-CHRISTOPHE ANGELINI (Autonomiste) est élu devant GEORGES MELA (Divers Droite), PAUL QUILICHINI (Divers Droite) est réélu maire de Sartè, ANGE SANTINI (UMP) est élu maire de Calvi...
17 Mars-11 Mai: Dans le cadre de la pandémie de COVID-19 l'interdiction de déplacement en France métropolitaine (confinement de la population) est décrétée pendant 1 mois et 25 jours.
Juin: Dans l'émission de France Télévision FR3 Le village préféré des Français, Carghjese se classe quatorzième sur 14 villages sélectionnés.
7 Juin: JACQUES BARANOVSKY, employé communal des Sports de la ville d'Aiacciu, est tué par méprise à la terrasse d'une brasserie, à Mezzavia.
18 Juin: ALEXANDRE GIACOPELLI, membre du banditisme corse est tué par balle à Aiacciu.
18 Juin: YVES PETIT, retraité, est tué de deux décharges de chevrotine à Calvi.
30 Juillet: PASCAL LELARGE est nommé préfet de la Région Corse et du Département de la Corse-du-Sud. Il succède à FRANCK ROBINE (voir Janvier).
12 Août: JEAN ANTOINE CARBONI, pompier, est tué par balles alors qu'il sortait d'une soirée privée, à Ota.
5 Octobre: Le corps de DAMIEN BARCHILON, gérant de discothèque à Macinaghju (Centuri), tué par arme à feu, est retrouvé par un chasseur à Centuri. Habitant de Tuminu, il était porté disparu depuis le 9 septembre.
19 Octobre: STEPHANE LECA, ancien militant nationaliste (FLNC des anonymes) est abattu à son domicile de San Niculaiu.
30 Octobre-15 Décembre: COVID-19: deuxième confinement décrété en France métropolitaine durant 1 mois et 15 jours.
2 Novembre: Le préfet de la Haute-Corse, FRANCOIS RAVIER, au regard de la situation liée à la COVID-19, prend un arrêté qui interdit la chasse sur tout le territoire de la circonscription départementale
25 Novembre: COVID-19: Le préfet de Corse-du-Sud, PASCAL LELARGE, abroge purement et simplement son arrêté interdisant la pratique de la chasse.
1er Décembre: Le préfet de la Haute-Corse, prend un arrêté abrogeant celui du 2 novembre, et qui autorise la pratique de la chasse dans un rayon de vingt kilomètres du domicile, et pour une durée de trois heures, c'est-à-dire en vertu de la mesure générale fixant les règles de déplacements pour motifs de promenade ou d'activité physique en extérieur.
30 Décembre: COVID-19: En plein coeur de la deuxième vague, le taux d'incidence est de 54,2 cas pour 100 000 habitants en Corse-du-Sud, et de 69,1 cas pour 100 000 habitants en Haute-Corse, avec 19 patients hospitalisés, dont trois en réanimation sur l'ensemble de la région.



2021:

21 Janvier: SALAH KLAI, tunisien, ouvrier agricole, est abattu de trois balles dans le dos, à Carghjese. Il décède quatre jours plus tard à Aiacciu.
9 Février: A Grussettu Prugnu, FRANCOIS-XAVIER SALINI-ROSSI, défavorablement connu des services de justice, est tué lors de son interpellation à son domicile par des policiers de la BRI (Brigade de Recherche et d'Intervention) et de la (PJ Police Judiciaire). Il avait déjà été blessé lors de l'explosion d'une bombe, à Aiacciu, en Juin 2020.
19 Février: Un retraité de la police nationale est tragiquement tué par balles à son domicile de I Vaddi-di-Mezana.
21 Février: GILLES SAOLI, un marginal connu des services de police, est tué dans une rixe, dans son appartement, à Aiacciu.
24 Février: Un homme est tué par balles, abattu au beau milieu d'un champ, à Carbuccia. Il avait été mis en examen dans l'enquête sur l'assassinat de JEAN LIVRELLI (voir 2018).
3 Avril-28 Mai: COVID-19: troisième confinement décrété en France métropolitaine durant 28 jours (voir 2020).
5 Mai: Conférence de presse clandestine du FLNC. Il y est annoncé la création d'un nouveau groupe armé, le FLNC Maghju 21.
Juin: La COVID-19 refait surface et les taux d'incidence redeviennent inquiétants sur l'Ile.
20 et 27 Juin: Elections de l'Assemblée de Corse. Le mandat de cette assemblée cessera en 2028. Il y a 63 sièges à pourvoir dont 11 au Conseil Exécutif.
La composition de la nouvelle Assemblée de Corse est la suivante:
Pour Fà Populu Inseme, 32 élus: MARIE-ANTOINETTE MAUPERTUIS, DON JOSEPH LUCCIONI, JEAN BIANCUCCI, DANIELLE ANTONINI, HYACINTHE VANNI, MARIE-HELENE CASANOVA-SERVAS, VANNINA CHIARELLI-LUZI, LOUIS POZZO di BORGO, ANNE-LAURE SANTUCCI, JEAN-CHARLES GIABICONI, JULIETTE PONZEVERA, PAUL-JOSEPH CAITUCOLI, JEAN-FELIX ACQUAVIVA, SANDRA MARCHETTI, VERONIQUE ARRIGHI, ROMAIN COLONNA, EVELINE GALLONI d'ISTRIA, JEAN-MARC BORRI, NADINE NIVAGGIONI, FRANCOIS SORBA, PAULA MOSCA, PETRU ANTONE FILIPPI, FRANCOISE CAMPANA, JEAN-JACQUES LUCCHINI, FREDERIQUE GUIDONI-DENSARI, HERVE VALDRIGHI, LISA FRANCISCI, GHJUVAN SANTU LA MAO, MURIEL FAGNI, JEAN-PAUL PANZANI, ANNA MARIA COLOMBANI et JOSEPH SAVELLI.
Pour Un Soffiu Novu, 17 élus: LAURENT MARCANGELI, VALERIE BOZZI, JEAN-MARTIN MONDOLONI, CHARLOTTE TERRIGHI, GEORGES MELA, MARIE-THERESE MARIOTTI, DIDIER BICCHIERAY, CHRISTELLE COMBETTE, PIERRE GHIONGA, SANTA DUVAL, XAVIER LACOMBE, CATHERINE COGNETTI-TURCHINI, PIERRE GUIDONI, CHANTAL PEDINIELLI, JEAN-MICHEL SAVELLI, MARIE-ANNE PIERI et JEAN-LOUIS SEATELLI.
Pour Avanzemu pè a Corsica, 8 élus: JEAN-CHRISTOPHE ANGELINI, VANINA BORROMEI, XAVIER LUCIANI, VANINA LE BOMIN, PIERRE POLI, JOSEPHA GIACOMETTI-PIREDDA, ANTOINE POLI et JULIA TIBERI.
Pour Da per Noi, 6 élus: PAUL-FELIX BENEDETTI, VERONIQUE PIETRI, JEAN-BAPTISTE ARENA, SERENA BATTESTINI, PAUL QUASTANA et MARIE-CLAUDE BRANCA,
MARIE-ANTOINETTE MAUPERTUIS est la nouvelle présidente de l'Assemblée de Corse, HYACINTHE VANNI et NADINE NIVAGGIONI en sont les vice-présidents, et GILLES SIMEONI préside le Conseil Exécutif. Celui-ci est composé de GUY ARMANET, GILLES GIOVANANGELI, BIANCA FAZI, ANGELE BASTIANI, FLORA MATTEI, DOMINIQUE LIVRELLI, ALEX VINCIGUERRA, JULIEN PAOLINI, LAUDA GUIDICELLI et ANTONIA LUCIANI.
Dans l'émission de France Télévision FR3 Le village préféré des Français, San Fiurenzu se classe treizième sur 14 villages sélectionnés.
11 Juillet: COVID-19: un premier cluster est déclaré en Balagna.
4 Août: COVID 19: le préfet de Haute-Corse, FRANCOIS RAVIER, prend la décision d'interdire des fêtes de village et autres animations de plus de dix personnes dans l'espace public en raison d'un taux d'incidence en pleine explosion.
15 Août: COVID-19: Les célébrations napoléoniennes à Aiacciu sont annulées, tout comme plusieurs feux d'artifices prévus à cette même date.
22 Août: A ce jour, 255 personnes sont décédées du COVID-19 sur l'Ile depuis le début de l'épidémie. Dans le même temps, 80 personnes sont hospitalisées des suites d'une infection au COVID-19 dans les deux hôpitaux publics de Corse. En ce qui concerne la vaccination, 232 011 personnes ont reçu une première injection, soit 67,3 % de la population insulaire.
6 Septembre: CHRISTOPHE CATTA, connu des services de police et de justice, est gravement blessé par une balle qui l'atteint au visage alors qu'il sortait en véhicule de sa résidence, à Lucciana. Il décède à Nice, neuf jours plus tard.
4 Novembre: COVID-19: Le taux d'incidence, baromètre de l'épidémie qui détermine la sévérité des gestes barrières dans les départements français, est repassé, en Corse, au-dessus de 50 avec un taux de 56 pour 100 000 habitants.
8 au 14 Novembre: COVID-19: Les indicateurs, dans le rouge, continuent de monter en flèche sur l'ensemble de la Corse et plus particulièrement pour la Haute-Corse qui détient le taux d'incidence le plus fort de tous les départements français, avec 233 cas sur une semaine, contre 173 pour la Corse-du-Sud.
8 Novembre: JEAN ANTOINE MARCELLI, agriculteur, est tué par arme à feu, alors qu'il regagnait son domicile, à Petralba.
Décembre: Création du mouvement nationaliste identitaire Palatinu par NICOLAS BATTINI.
2 Décembre: COVID-19: L'Agence Régionale de la santé (ARS) de Corse déclenche le Plan Blanc Régional, un dispositif sanitaire d'urgence pour contrer la fragilité du système hospitalier.
10 Décembre: COVID-19: La fermeture des boîtes de nuit, décidée pour quatre semaines, augmente le sentiment d'exaspération chez les professionnels et la jeunesse de l'Ile.
13 au 19 Décembre: COVID:19: 2 226 nouveaux cas sont confirmés sur l'Ile, soit en moyenne 318 cas quotidiens. Au niveau du brassage de population, l'aéroport d'Aiacciu enregistre 5 300 arrivées et 4 700 départs au cours du week-end du 18 décembre, alors que chaque pays renforce ses mesures sanitaires avec l'arrivée du variant Omicron.
22 Décembre: COVID-19: Le taux d'incidence est de 646 cas pour 100 000 habitants sur toute la Corse. On dénombre 72 patients hospitalisés dont 15 en réanimation, pour 7 nouveaux décès. Depuis le début de l'épidémie, le nombre de morts se porte à 260 personnes en milieu hospitalier en Corse. COVID-19: L'ouverture de la vaccination aux enfants de 5 à 11 ans, longtemps décriée, est finalement validée.



2022:

15 Février: AMAURY de SAINT-QUENTIN est nommé préfet de la Région Corse et du Département de la Corse-du-Sud. Il succède à PASCAL LELARGE (voir 2020).
2 Mars: A la maison centrale d'Arles (Bouches-du-Rhên), YVAN COLONNA est agressé par un codétenu fondamentaliste musulman.
6 Mars: Une information judiciaire est ouverte pour tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteur terroriste, contre son agresseur FRANCK ELONG ABE.
8 Mars: Le statut de détenu particulièrement signalé d'YVAN COLONNA est levé par le Premier Ministre JEAN CASTEX en raison de sa situation médicale.
9 Mars: Plusieurs manifestations de soutien envers YVAN COLONNA sont organisées sur l'Ile en réponse à cette tentative d'assassinat et des slogans mettant en cause l'État français apparaissent.
10 Mars: GILLES SIMEONI, président du Conseil Exécutif de Corse et ancien avocat d'YVAN COLONNA, appelle à l'ouverture d'un nouveau cycle politique dans l'Ile afin de mettre un terme aux violences qui ont lieu en marge des manifestations.
15 Mars: Après plusieurs jours de violences et près de 130 blessés, le Ministre de l'Intérieur GERALD DARMANIN déclare, en prélude à un déplacement de trois jours sur l'Ile, que le gouvernement est .prêt à aller jusqu'à l'autonomie.
21 Mars: Suite à son agression, YVAN COLONNA décède, à l'Hôpital Nord de Marseille.
22 Mars: la Collectivité de Corse annonce la mise en berne de ses drapeaux pour exprimer la tristesse collective. Le Président de la République EMMANUEL MACRON réagit en qualifiant cette action de faute.
23-25 Mars: Les obsèques en Corse d'YVAN COLONNA rassemblent plusieurs milliers de personnes, de l'arrivée de sa dépouille à Aiacciu, à la cérémonie religieuse à Carghjese.
6 Avril: La famille d'YVAN COLONNA attaque l'État en justice pour l'agression ayant mené à sa mort.
10 Avril: Election Présidentielle (premier tour). Il y a 12 candidats en compétition. En Corse, MARINE LE PEN (Rassemblement National) est en tête, avec 42 137 voix (28,59%), devant EMMANUEL MACRON (La République en Marche), 26 705 voix (18,12%), JEAN-LUC MELENCHON (La France Insoumise), 19 698 voix (13,37%), ERIC ZEMMOUR (Reconquête !), 18 856 voix (12,79%), et JEAN LASSALLE (Résistons), 15 330 voix (10,40%). Par département, les résultats sont: en Haute-Corse: MARINE LE PEN (RN) est en tête avec 21 998 voix (28,02%), devant EMMANUEL MACRON (LREM), 13 373 voix (17,54%), JEAN-LUC MELENCHON (LFI), 10 368 voix (13,21%), ERIC ZEMMOUR (Reconquête !), 9 657 voix (12,30%), et JEAN LASSALLE (Résistons), 8 601 voix (10,96%). et en Corse-du-Sud: MARINE LE PEN (RN) est en tête avec 20 139 voix (29,25%), devant EMMANUEL MACRON (LREM), 12 932 voix (18,78%), JEAN-LUC MELENCHON (LFI), 9 330 voix (13,55%), ERIC ZEMMOUR (Reconquête !), 9 199 voix (13,26%), et JEAN LASSALLE (Résistons), 6 729 voix (9,77%).
24 Avril: Election Présidentielle (deuxième tour): En Corse, MARINE LE PEN (RN) est en tête, avec 77 721 voix (58,08%), devant EMMANUEL MACRON (LREM), 56 095 voix (41,92%). Par département, les résultats sont: en Haute-Corse: MARINE LE PEN (RN) est en tête, avec 41 137 voix (57,87%), devant EMMANUEL MACRON (LREM), 29 951 voix (42,13%), et en Corse-du-Sud: MARINE LE PEN (RN) est en tête, avec 36 584 voix (58,32%), devant EMMANUEL MACRON (LREM), 26 144 voix (41,68%).
EMMANUEL MACRON est réélu Président de la République Française.
Juin: Dix-sept personnes sont mises en examen, et dix d'entre-elles écrouées, dans le cadre d'un trafic de stupéfiants de grande ampleur. L'enquête se poursuit notamment sur des faits de blanchiment.
Dans l'émission de France Télévision FR3 Le village préféré des Français, Pinu se classe treizième sur 14 villages sélectionnés.
11 Juin: A Erbaghjolu, le Gallia Lucciana remporte la Coupe de Corse de football face au FC Bastia Borgo (2 buts à 1).
12 et 19 Juin: Elections législatives: MICHEL CASTELLANI (Femu a Corsica), à Bastia, JEAN FELIX ACQUAVIVA (Femu a Corsica), à Calvi-Corti, LAURENT MARCANGELI (Horizons), à Aiacciu, et PAUL ANDRE COLOMBANI (Partitu di a Nazione Corsa), à Sartè, sont élus Députés de la Corse.
Le restaurant La Signoria, situé à Calvi, obtient sa première étoile sur le Guide Michelin.
24 Juin: JEAN CHRISTOPHE MOCCHI, chef d'entreprise à Sartè, juge au Tribunal de Commerce d'Aiacciu, est tué par balles dans un restaurant à Pruprià. Il était le fils d'EMILE MOCCHI, maire RPR de Pruprià de 1971 à 2001.
Juillet: Première apparition de l’acronyme GCC sur l'incendie d'un engin de chantier à Bastilicaccia.
7 Mai: MICHEL PROSIC est nommé préfet du Département de la Haute-Corse. Il succède à FRANCOIS RAVIER (voir 2019).
28 Juillet: Le rapport de l'Inspection Générale de la Justice sur l'assassinat d'YVAN COLONNA, remis à la Première Ministre ÉLISABETH BORNE, est rendu public. Il évoque des dysfonctionnements et des manquements de la part du personnel de la maison centrale d'Arles, notamment de l'ancienne directrice, et du surveillant intervenu le premier après les faits.
18 Août: Tempête sur la Corse: des pointes de vent sont enregistrées à 243 km/h. Il y a de nombreux dégâts partout sur l'Ile.
21 Septembre: JEAN-FRANCOIS SERVETTO, condamné pour association de malfaiteurs, est tué par une balle en plein thorax, en fermant les volets de son domicile à U Poghju Mezana.
25 Octobre: JEAN LOUIS ANDREANI, garagiste, est tué par balles en pleine rue alors qu'il circulait à moto, à U Viscuvatu.
Novembre: Une juge perquisitionnée dans un dossier financier lié à la Corse. Le bureau et les domiciles, dont un est situé en région ajaccienne, d'une magistrate actuellement en poste à la cour d'appel d'Agen ont été perquisitionnés. La juge exerçait les fonctions de juge d'instruction à Aiacciu entre 2011 et 2016
26 Décembre: Un décret modifie en profondeur la composition de la Chambre des Territoires de Corse, substituant aux conseillers territoriaux un plus grand nombre d'élus intercommunaux.
Les unités de gendarmerie nationale ont enregistré plus de 100 000 faits de cybercriminalité en Corse. Les cyberattaques contre les entreprises ont quadruplé en un an.



2023:

2 Janvier: Une délégation composée notamment du maire de Bastia, PIERRE SAVELLI, dépose officiellement à Paris, au ministère de la Culture, le dossier de candidature Bastia-Corsica 2028 de la ville au label Capitale européenne de la culture pour 2028.
3 Janvier: L'ancien président du Sporting Club de Bastia PIERRE-MARIE GERONIMI est poursuivi pour banqueroute, escroquerie et abus de biens sociaux, dans le cadre de l'information judiciaire relative à d'éventuelles malversations financières commises, avant la liquidation du club, prononcée en 2017. Il conteste les faits.
5 Janvier: Inauguration en grande pompe, à Aiacciu (son port d'attache), du navire à la pointe de l'innovation (au carburant GNL) de la Corsica Linea, A Galeotta.
6 Janvier: Mise en place de la Mission COLONNA: JEAN FELIX ACQUAVIVA en est le président, et LAURENT MARCANGELI, le rapporteur. Elle est chargée de mener l'enquête parlementaire sur la mort d'YVAN COLONNA (voir 2022).
En déposant son dossier de candidature Bastia-Corsica 2028, la ville de Bastia est officiellement entrée dans la compétition pour devenir capitale européenne de la culture en 2028. Les 127 projets déjà imaginés sont dévoilés à l'Alb'oru.
11 Janvier: La commission d'enquête parlementaire relative à l'assassinat d'YVAN COLONNA auditionne l'ancienne directrice de la centrale d'Arles, qui avait quitté son poste quelques jours avant les faits. Acculée sur ses manquements, elle n'a de cesse de botter en touche. Auditionné à son tour, le directeur de l'administration pénitentiaire est enjoint par la commission d'enquête de se prononcer sur l'éventualité d'une ingérence politique dans la gestion du cas COLONNA et de son statut de DPS. Sans grand succès, au-delà de la tentative d'installer la question dans le débat.
12 Janvier: Appelés pour un feu d'habitation au lieu-dit Querciolu, à Prunelli di Fiumorbu, les sapeurs-pompiers de Ghisunaccia et Aleria découvrent un couple sans vie. Une arme de poing est retrouvée à proximité d'une des victimes, mortellement touchée à la tête.
Un incendie criminel détruit le bateau et tout le matériel de pêche de DANIEL DEFUSCO, président du Comité des Pêches Maritimes et des Elevages Marins (CRPMEM), sur port de Taverna, commune de Santa Maria Poghju en Costa Verde.
15 Janvier: En Ligue 1, dans une rencontre à sens unique d'un bout à l'autre, l'AC Ajaccio concède un très lourd revers à Monaco (7-1). Passifs et dépassés dans tous les secteurs du jeu, les Ajacciens sont désormais relégables.
Conflit à la Caisse d'Epargne Provence-Corse sur des revendications salariales et des primes.
16 au 18 Janvier: La secrétaire d'État en charge de l'Économie sociale et solidaire MARLENE SCHIAPPA est en Corse pour trois jours. Dans un contexte marqué par une mise en sommeil du processus de discussion entre Paris et la Corse sur l'avenir institutionnel de l'Ile, cette visite ministérielle interroge.
Dans le cadre d'un trafic de drogue et blanchiment, huit interpellations ont lieu à Pruprià (voir 2022).
18 Janvier: La GCC (voir 2022) indique pour la première fois, la signification de l'acronyme sur une maison à l'abandon incendiée aux Milelli à Aiacciu: (Ghjuventù Clandestina Corsa)
La neige recouvre le col de Vizzavona. Malgré l'interdiction, plusieurs véhicules articulés profitent de l'absence de contrôles pour tenter leur chance et bloquent la circulation pendant plusieurs heures. L'accès au col a été temporairement fermé.
19 Janvier: Manifestations, la suite des annonces de la Première ministre, à l'appel des organisations syndicales (FO, CFDT, CGT, ATC et UNSA) qui ont décidé de faire front commun au plan national, comme régional, contre le projet du gouvernement, portant notamment sur le report légal de l'âge de départ à la retraite à 64 ans. On dénombre 2000 manifestants à Bastia et 3000 à Aiacciu (selon les syndicats). À l'initiative de Ghjuventù di Manca, plus d'une centaine de jeunes Corses issus de divers horizons politiques signent une tribune transpartisane pour appeler à soutenir la mobilisation des syndicats.
Alors que le procès en appel du Mediator s'est ouvert le 9 janvier pour six mois, l'écrivain ERIC GIACOMETTI appelle au retrait de la Légion d'Honneur pour JACQUES SERVIER, père du médicament.
Six équipages corses sont au départ du 91ème Rallye de Monte Carlo: PIERRE LOUIS LOUBET et NICOLAS GILSOUL (Ford Puma WRC), GHJUVANNI ROSSI et MAXIME MARTINI (Peugeot 208 Rally4), JEAN-CHARLES ALBERTINI et PATRICK CHIAPPE (Skoda Fabia Evo Rally2), PIERRE PERGOLA et FABRICE CORONA (Volkswagen Polo Rally2), FRANCOIS DELECOUR et SABRINA de CASTELLI (Skoda Fabia Evo Rally2) et ERIC BOYERE et GILBERT DINI (Alpine A110 GT).
21 Janvier: Les deux clubs corses encore en lice (SCB et ACA) sont éliminés en seizièmes de finale de la Coupe de France de foot-ball.
23 Janvier: Le centre pénitentiaire de Borgu accueille une rencontre amicale de football entre la Squadra Corsa et les détenus.
24 Janvier: Le Conseil Economique Social et Culturel de la Corse (CESCC) examine, avant leur passage devant l'Assemblée de Corse, deux rapports, l'un sur la politique culturelle, l'autre sur les orientations budgétaires. Il est aussi question d'autonomie, de retraites et de la maternité de L'Ospedale.
Le conflit à la Caisse d'Epargne se généralise en Corse.
La neige est encore tombée en abondance sur les cols de Vizzavona et de Sorba. Véhicules en travers de la route et renforcement des chutes de flocons obligent les autorités à fermer les cols pendant plusieurs heures.
26 Janvier: Première session de l'année pour l'Assemblée de Corse, dont les élus débattent des orientations budgétaires et de politique culturelle. En toile de fond, la volonté affichée d'avoir les coudées plus franches en termes de gouvernance tandis que la reprise du Processus de Beauvau se fait attendre. GILLES SIMEONI dévoile les lignes qu'il veut tracer, celles qu'il entend faire bouger, et propose trois thématiques de travail avec les groupes politiques.
27 Janvier: A Aiacciu, manifestation de soutien de tous les pêcheurs de l'Ile à DANIEL DEFUSCO, président du Comité des Pêches Maritimes et des Elevages Marins (CRPMEM)
28 Janvier: Commémorations du 40ème anniversaire du décès de CLAUDE PAPI: à Bastia, dépôt de gerbes au cimetière de la ville et diffusion, à l'IRA, du film Claude Papi, itinéraire d'une légende, en présence de la famille et des anciens du SECB, et à Porti-Vechju, au Stade Claude-Papi, une plaque est dévoilée, avant un tournoi de sixte.
30 Janvier: Le tribunal de commerce d'Aiacciu place en liquidation judiciaire la Société par Actions Simplifiées (SAS) Gazelec Football Club Ajaccio.
31 Janvier: Après de multiples refus, la Cour d'Appel de Paris fait droit à la demande de semi-liberté formulée par le nationaliste PIERRE ALESSANDRI, condamné pour l'assassinat du Préfet ERIGNAC.
6 Février: Lors de la commémoration des 25 ans de l'assassinat de CLAUDE ERIGNAC, le Ministre de l'Interieur GERALD DARMANIN affirme que le temps a fait son œuvre.
A Aiacciu, près de 4500 manifestants selon les organisations syndicales, descendent dans la rue pour réaffirmer leur opposition ferme à la réforme des retraites. A Bastia, la manifestation réunit 5000 personnes selon la CGT. Le cortège, parti en milieu de matinée est constitué, encore une fois, d'une foule importante. La deuxième journée de grève contre la réforme des retraites a rassemblé en Haute-Corse.
7 Février: Un communiqué adressé au quotidien Corse-Matin, signé GCC (Ghuventu clandestina corsa) officialise sa création et revendique 17 attentats.
13 Février: PIERRE ALESSANDRI et ALAIN FERRANDI, les deux derniers membres du commando Erignac, incarcérés depuis 24 ans accèdent au régime de liberté conditionnelle.
24 Février: Une délégation d'élus insulaires se rend à Paris dans le cadre de la reprise des discussions sur l'avenir institutionnel de la Corse menées avec le gouvernement. Le fait marquant de cette journée du troisième comité stratégique est la présence du Président de la République EMMANUEL MACRON, qui en a constitue le temps fort. Une heure et demie d'échanges directs avec la délégation conduite par GILLES SIMEONI. Le chef de l'État se dit prêt à inscrire des évolutions dans son projet de réforme de la Constitution après l'été.
21 Mars: Le FLNC transmet un communiqué à Corse-Matin dans lequel il recadre la GCC et précise que certaines actions revendiquées par ce groupe sont en réalité des attentats commis par ses militants. Il liste 17 attentats également.
30 Mars: Un nouveau communiqué de la GCC est adressé à Corse-Matin. Les auteurs demandent leur entrée officielle au FLNC. Les attentats commis contre les mairies d'Afa et d'Appiettu sont revendiqués.
Parution du premier numéro de A Traversa, une revue biannuelle qui explore les revues de la Méditerranée, sous la direction de CHRISTIAN PERI, conservateur en chef honoraire des bibliothèques de Bastia.
11 Avril: Troisième et dernier communiqué de la GCC à Corse-Matin. Dans ce texte les clandestins dénoncent des usurpateurs à l'origine du deuxième communiqué.
20 Mai: A U Borgu, le FC Balagne remporte la Coupe de Corse de football face à l'AS Casinca (3 buts à 2 après prolongations).
3 Juin: Un petit garçon de 8 ans et ses parents sont été la cible d'une agression, dans une loge du stade François-Coty, lors de la rencontre entre Aiacciu et Marseille, alors qu'ils portaient les couleurs du club olympien.
26 Juin: Huit personnes suspectées d'appartenir à la GCC sont arrêtées par la Police jJudiciaire d'Aiacciu et la Sous-Direction Antiterroriste de Paris.
29 Juin: Le parvis de la mairie de Pitrusedda est incendié et tagué GCC.
Dans l'émission de France Télévision FR3 Le village préféré des Français, Lumiu se classe quatorzième sur 14 villages sélectionnés.
1er Juillet: Cinq hommes sont mis en examen pour plusieurs attentats sur une même villa à Capu di Fenu et un autre aux Milelli, ainsi que pour de nombreux tags. Ils sont également soupçonnés d'être à l'origine du premier et du troisième communiqué transmis à la rédaction de Corse-Matin.
5 Juillet: L'Assemblée de Corse adopte à la majorité (46 voix pour sur 63) une délibération en faveur d'un statut d'autonomie. les 3 groupes nationalistes, Fà Populu Inseme, Avanzemu et Core in Fronte (Da per Noi), plus PIERRE GHIUNGA, ont voté pour. JEAN-CHRISTOPHE ANGELINI vote contre, JOSEPHA GIACOMETTI s'abstient. La motion de la Droite (Un Soffiu Novu), ayant obtenu 17 voix est rejetée. Les deux motions sont transmises à Paris. PIERRE GHIUNGA quitte le groupe Un Soffiu Novu.
24 Juillet: FABRICE CHIAPPE, proche du clan d'ANGE-MARIE MICHELOSI (voir 2008) et de la bande du Petit Bar, est tué par arme à feu alors qu'il regagnait son domicile, à Aiacciu.
Août: Dans un communiqué, le FLNC appellé à une refondation du mouvement politique.
1er Août: DAVID TADDEI, proche de GUY ORSONI, est assassiné (tué par une arme de grande chasse) sur un parking de Sarrula-Carcupinu.
11 Août: Une touriste belge est attaquée par une vache dans les Agriate, sur le sentier du littoral qui rejoint la plage du Lotu à celle de Saleccia. Blessée, elle porte plainte contre X.
17 Août: ANTOINE CANTARA, batelier sur le port de Bunifaziu, est tué par balle dans un camping de Porti-Vechju.
24 Août: PAUL-FELIX PAOLI est assassiné sur un parking à U Poghju-Mezana. Gérant de plusieurs sociétés actives dans le secteur de l'immobilier et militant nationaliste, il était connu de la justice.
9 Septembre: Décès de MAX SIMEONI, un des pères du nationalisme, vraisemblablement le plus lucide.
12 Septembre: A Corti, décès de DOMINIQUE COLONNA, emblématique gardien de but insulaire.
13 et 14 Septembre: Le Ministre de l'Intérieur, GERALD DARMANIN, est à nouveau sur l'Ile en préparation de la visite présidentielle prévue en fin de mois, pour y rencontrer, outre le président de l'exécutif, GILLES SIMEONI, 150 élus insulaires, maires, présidents d'intercommunalités et conseillers municipaux, désireux de ne pas être les oubliés du processus d'autonomie.
26 Septembre: Une maison est incendiée et taguée GCC dans les Bouches-du-Rhône.
28 Septembre: Le Président de la République EMMANUEL MACRON accompli le geste symbolique de la tenue d'un discours devant l'Assemblée de Corse. Il confirme ses intentions de bâtir une autonomie à la Corse dans la République.
29 Septembre: Un homme est mis en examen et incarcéré pour l'attentat commis trois jours plus tôt sur le continent.
30 Septembre: L'évêque de Corse FRANCOIS BUSTILLO est créé cardinal à Rome par le Pape François lors d'une cérémonie à laquelle assistent près de 800 Corses venus pour l'occasion.
8 au 9 Octobre: Dans la nuit, 24 attentats ou tentatives d'attentas sont commis dans toute la Corse. Le FLNC les revendique dans un texte court réfutant toute idée de destin commun avec la France.
15 Octobre: A Corti, naissance du nouveau mouvement politique Chjama Patriotta. Corsica Libera et Patriotti en sont les deux piliers. Face au risque de dilution et de disparition du peuple corse, le mouvement remet en cause la communauté de destin et fustige entre aute la colonisation de peuplement...
17 Octobre: DAVID COSTA, membre du grand banditisme, est assassiné par plusieurs balles sur le haut du corps, alors qu'il était en terrasse dans un bar, à Bastia.
Novembre: La tempête Ciaran sévit en Corse: le pont de Tragone est complètement détruit, rendant le haut de la Restonica inaccessible en voiture. La crue a également endommagé des hôtels situés au bord de la rivière. Le centre Corse et le littoral sont également touchés, où la tempête laisse derrière elle des dizaines de bateaux détruits, notamment à Portu, occasionnant de lourdes pertes économiques.
11 Novembre: Décès de CHARLES SANTONI, le fondateur du Front Régionaliste Corse (FRC) qui perpétua l'aile gauche du nationalisme corse.
13 Novembre: Décès de MARIE-JEAN VINCIGUERRA, haut fonctionnaire, conseiller régional dans la première Assemblée de Corse.
30 Novembre: Les élus de l'Assemblée de Corse attribuent, pour la Délégation de Service Public (DSP) aérienne 2024-2027 (lignes bord à bord), à Air Corsica l'ensemble des lignes qui relient les quatre aéroports de Corse à Nice et Marseille. Les lignes vers Paris-Orly le seront ultérieurement.
2 Décembre: Un incendie détruit près de 140 hectares de végétation à Brandu. 120 pompiers sont intervenus Il y a eu 13 départs de feux en Haute-Corse dans la journée.
19 Décembre: ERIC ANDRAUD, patron de la société Isulella Piscine & Spa est assassiné devant son magasin, à Pitrusedda.
22 Décembre: Deux arrêtés préfectoraux prolongent pour 10 ans l'interdiction de la pêche de sept espèces (dont six espèces de mérou et le corb) pour les pêcheurs amateurs.
27 Décembre: A Nice, création du Pôle Universitaire Innovation (PUI) Med'Innov, entre l'Université de Corse et l'Université de Nice-Côte d'Azur.
Dans le cadre du cinquantièma anniversaire de la revue Etudes Corses (voir 1973), parution de Etudes Corses, cinquante ans de recherche, 1973-2023, par JEAN-PAUL PELLEGRINETTI, directeur de la revue.



2024:

Janvier: Les communes de Guagnu, Ortu, U Pighjolu et Soccia, récemment labellisées Villages d'Avenir, mènent ensemble un projet pour la réouverture des anciens thermes de Guagnu-les-Bains.
2 Janvier: A Bastia, un bar du quartier de Montesoru est soufflé par un attentat.
A Calvi, inscriptions antisémites (Juive fora, FLNC, IFF) sur le rond-point menant à l'aéroport. Une enquête est ouverte par le parquet de Bastia.
3 Janvier: A Barbaghju, un incendie ravage 145 hectares de végétations.
8 Janvier: Deux hommes et une femme sont retrouvés morts, tués par arme à feu, dans un appartement à Bastia. Une quatrième victime, en état d'urgence absolue, décède le lendemain.
13 Janvier: Rassemblement (600 personnes) à Bastia contre l'insécurité en soutien à un jeune homme agrssé à Furiani.
15 Janvier: La chambre régionale de la Cour des Comptes (CDC) publie un rapport consacré à la prévention du littoral faisant état d'un terrain situé sur l'île de Cavallu acheté par la Collectivité de Corse.
16 Janvier: Deux hommes sont arrêtés à Aiacciu alors qu'un autre est extrait de sa cellule par la Sous-Direction Antiterroriste de Paris et la Section de Recherches de la gendarmerie de Corse. Ils ont été mis en examen pour une dizaine d'attentats sous le sigle GCC commis en Corse depuis 2022.
23 Janvier: Dans le contexte de la crise agricole qui secoue les agriculteurs du Continent et de l'Europe, une vingtaine de tracteur investissent, à l'appel de la FDSEA2B, le centre de Bastia, avant d'être reçus en préfecture.
26 Janvier: Conférence de presse clandestine du FLNC, qui revendique 45 attentats, et se montre particulièrement critique vis-à-vis du projet d'autonomie de la Corse.
JEAN-MARTIN MONDOLONI, coprésident de Un Soffiu Novu à l'Assemblée de Corse, émet des réserves sur le processus d'autonomie, et reitère son opposition au pouvoir législatif revendiqué par GILLES SIMEONI.
28 Janvier: A Corti, création du mouvement Nazione, qui signe l'acte de décès de Corsica Libera, et rejoint le mouvement Chjama Patriotta (voir 2023).
29 Janvier: REGIS BROUARD, entraineur du SC Bastia depuis octobre 2021, est limogé, suite à une série de mauvais résultats.
30 Janvier: A Aiacciu, opération escargot menée pat les agriculteurs à l'appel de la FDSEA2A, des Jeunes Agriculteurs (JA), de Mossa Paisana et de Via Campagnola.
31 Janvier: Suite au rapport de la chambre régionale de la Cour des Comptes publié le 15 Janvier, l'hebdomadaire satirique Le Canard Enchainé titre Simeoni s'invite à la table du Petit Bar en précisant De drôles de liens entre le président de l’exécutif corse et le célèbre gang mafieux intriguent la justice.
1er Février: Assemblée de Corse: GILLES SIMEONI dément formellement toutes les accusations formulées contre lui par l'hebdomadaire satirique Le Canard Enchainé.
3 Février: A Centuri, des militants nationalistes de Core in Fronte s'introduisent dans une résidence secondaire appartenant au garde des sceaux ERIC DUPONT-MORETTI. L'action est revendiquée comme symbolique et politique afin de dénoncer les mécanismes répressifs en Corse.
L'Association des Familles des Victimes de la Catastrophe de la Caravelle Ajaccio-Nice (AFVCCAN) sera prochainement reçue par PATRICK STRZODA, conseiller du Président de la République.
A l'appel du Collectif National des Policiers Municipaux en Colère, une vingtaine d'agents manifestent à Aiacciu en distribuant des tracts à la population.
6 Février: Le procureur de Marseille convie la presse dans la cité phocéenne pour évoquer les contours d'une enquête financière sur un marché concernant la sécurité de l'aéroport d'Aiacciu, qui représente, sur une période maximale de 56 mois, une enveloppe de 11 Millions d'euros.
7 Février: NICOLAS BATTINI, président de l'association Palatinu officialise le lancement de son parti baptisé Mossa Palatina. En ligne de mire : les prochaines élections municipales et territoriales.
LAURENT MARCANGELI, JEAN-CHRISTOPHE ANGELINI, le ministre de l'Intérieur GERALD DARMANIN, et GREGORY ARNAL, conseiller du ministre pour la Corse, se sont retrouvés au ministère pour évoquer le processus d'autonomie. GILLES SIMEONI, pas présent, serait convié pour un tête-à-tête dans les prochains jours.
10 Février: Le collectif Patriotti et l'association Sulidarità tiennent une conférence de presse à Bastia. Ils dénoncent les interpellations, qui seraient une grossière manoeuvre visant à empêcher le fonctionnement de Nazione.
12 Février: La question du transfert du pouvoir législatif à la Collectivité de Corse fait débat au sein d'Un Soffiu Novu, tiraillé entre deux tendances, celle de JEAN-MARTIN MONDOLONI et celle de LAURENT MARCANGELI.
13 Février: Vingt-cinq ans après l'incendie de la paillote Chez Francis (voir 1999), la justice met fin au conflit lié aux indemnités qui opposait l'ancien préfet BERNARD BONNET au restaurateur YVES FERAUD, en prononçant un non-lieu.
14 Février: Dans un courrier à la juge en charge de l'enquête sur la mort d'YVAN COLONNA, FRANCK ELONG ABE, mis en examen pour assassinat, affirme que l'agression a été commanditée par des agents d'un service de renseignement. Pour le ministère de l'Intérieur, ces accusations sont sans fondement.
15 Février: Le ministre de l'Intérieur GERALD DARMANIN fait un point exhaustif sur le processus d'autonomie en cours avec l'État. Il annonce notamment qu'il convie les chefs des familles politiques insulaires à un dîner le 26 Février à Paris.
DOMINIQUE PERETTI, directeur de la sécurité de l'aéroport d'Aiacciu est mis en examen pour extorsion, association de malfaiteurs et recel de favoritisme. Après l'appel du parquet, la chambre de l'instruction d'Aix-en-Provence prononce un mandat de dépôt.
Une dame de 86 ans est retrouvée morte dans sa maison isolée de la commune d'Antisanti. Elle a visiblement été tuée par balles dans des circonstances qui restent mystérieuses.
16 Février: Alors que la Chambre Régionale de Commerce et d'Industrie (CRCI) traverse une nouvelle crise, le syndicat nationaliste STC soutient la direction et dénonce des attaques sans fondement.
17 Février: Tout en participant aux discussions, Core in Fronte s'oppose de plus en plus à la manière dont le Processus de Beauvau est mené. L'émergence de Nazione, la dilution de Corsica Libera et les offensives de Core in Fronte parasitent les discussions entre les élus corses et le gouvernement sur le processus d'autonomie. Dans le camp indépendantiste, chacun avance des convictions fortes qui masquent parfois une stratégie politique.
Dans l'émission de France Télévision FR3 Le village préféré des Français, Aregnu est sélectionné pour représenter la Corse..
22 Février: Après dix heures de débat, le Comité Stratégique sur l'autonomie (20 élus corses) valide un texte politique à minima avant la rencontre avec le ministre de l'Intérieur GERALD DARMANIN.
A Poghju d'Oletta, un homme est décédé des suites de ses blessures dans le cadre d'une opération de gendarmerie menée par le PSIG (Peleton de Surveillance et d'Intervention de la Gendarmerie).
A Bastia, implantation du parti Nouvelle Energie, dont le relais régional est PIERRE ALESSANDRINI.
24 Février: La Commission Européenne ouvre une enqùête concernant la Délégation de Service Public (DSP) maritime 2023-2030 sur les aides d'Etat aux compagnies Corsica Linea et La Méridionnale.
Les quatre parlementaires corses de Femu a Corsica (les députés JEAN-FELIX ACQUAVIVA et MICHEL CASTELLANI, le député européen FRANCOIS ALFONSI et le sénateur PAULU SANTU PARIGI) appellent au respect du fait démocratique, et demandent au Chef de l'Etat d'inscrire le projet de réforme constitutionnelle concernant l'autonomie de la Corse à l'agenda de l'Assemblée Nationale.
26 Février: Le ministre de l'Intérieur GERALD DARMANIN reçoit Place Beauvau, une délégation insulaire pour discuter d'un texte constitutionnel concernant l'autonomie de la Corse. Le ministre propose que l'Ile soit inscrite dans la Constitution en tant que telle. Le projet du gouvernement permettrait notamment à la CdC de décider des adaptations jugées opportunes et de fixer des règles dans les domaines où s'exercent ses compétences.
28 Février: Le Sénat adopte à une large majorité ( 267 pour, 50 contre) l'inscription de l'Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) dans la Constitution. PAULU SANTU PARIGGI a voté pour, JEAN-JACQUES PANUNZI contre.
1er Mars: Dans le cadre de l'attribution de la Délégation de Service Public (DSP 2024-2027) aérienne, l'Assemblée de Corse se prononce en faveur d'Air Corsica-Air France sur l'ensemble des lignes qui relient les quatre aéroports corses à Orly-Paris.
2 Mars: A Bastia, manifestation à l'appel l'Associu Sulidarità. Un millier de perticipants fustigent les participants à la réunion du 26 Février à Paris. A l'issue de la manifestation des heurts éclatent avec les forces de l'ordre.
4 Mars: Le préfet de Corse AMAURY de SAINT-QUENTIN demandes des précisions sur les conditions d'attribution de la DSP aérienne sur les lignes bord à bord à la compagnie Air Corsica (voir 2023).
Le Parlement adopte par 780 voix pour et 72 contre l'inscription de l'Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) dans la Constitution. Concernant les parlementaires corses, les quatre députés corses et le sénateur PAULU SANTU PARIGGI ont voté pour, seul le sénateur JEAN-JACQUES PANUNZI a voté contre.
8 Mars: MARC LAFAY, connu des services de police, est abattu par quatre balles, à Aiacciu.
9 Mars: A Aiacciu, meeting de lancement du nouveau parti politique Mossa Palatina de NICOLAS BATTINI.
11 Mars: Nouvelle réunion Place Beauvau avec le ministre de l'Intérieur GERALD DARMANIN: Les élus corses et le ministre de l'Intérieur scellent un accord qui octroie notamment un pouvoir normatif propre à l'Assemblée de Corse. Le texte issu des discussions sera débattu lors de la prochaine session de l'Assemblée de Corse. Le Processus de Beauvau est officiellement clos.
11 au 13 Mars: A l'appel de la CGT, grève des marins de La Méridionale et de la Corsica Linea. L'ouverture en avril de la ligne Toulon-L'Île-Rousse par La Méridionale est au centre de la contestation.
12 Mars: Une trentaine de marins de la Corsica Linea investissent le quai du port de commerce de Bastia afin de bloquer le départ du Mega Victoria, navire de la Corsica Ferries.
13 Mars: Après l'accord intervenu autour d'une rédaction constitutionnelle co-construite, les élus insulaires reviennent sur ce qui a été obtenu et ce qu'il reste à construire, tandis que d'aucuns assument des désaccords persistants. La notion de peuple, la coofficialité et le statut de résident n'apparaissent pas dans l'accord. Les indépendantistes de Nazione crient à la trahison quand l'Assemblée de Corse considère que les termes du texte ouvrent des perspectives équivalentes.
14 Mars: Un accord est signé entre la direction de La Méridionale et les représentants des syndicats de la Corsica Linea. Les bateaux des deux compagnies reprennent leurs rotations habituelles.
15 Mars: En retrait du jeu politique, l'ancien président de l'Assemblée de Corse JEAN-GUY TALAMONI affirme concernant le Processus de Beauvau, on s'achemine vers une autonomie purement platonique.
16 Mars: Réunis à Biguglia en séminaire, des médecins, mécontents de leurs conditions de travail et de rémunération, se disent prêts à dénoncer la convention qui les lie à l'Assurance Maladie et qui garantit le remboursement de leurs patients.
Le restaurant de l'hôtel cinq étoiles Le Marinca, situé à Ulmetu, obtient sa première étoile sur le Guide Michelin.
20 Mars: CHRISTIANE TAUBIRA, ancienne Garde des Sceaux, est la marraine de l'édition 2024 du festival du cinéma de femmes Cine Donne de Bastia.
21 Mars: Deux ans après sa mort, entre 200 et 300 personnes se sont rassemblées autour de la chapelle familiale où repose YVAN COLONNA à Cervioni. Pour beaucoup, l'Etat est derrière l'assassinat de l'enfant du village.
22 Mars: Suite à la révélation de la lettre envoyée par FRANCK ELONG ABE à la juge d'instruction en charge de l'enquête sur l'assassinat d'YVAN COLONNA, tous les commentaires sur sa personnalité révèlent un profil de ce détenu bien plus complexe qu'il n'y paraît.
Un corps en combustion est découvert dans un champ à l'Arinella. Une enquête pour homicide volontaire est ouverte.
Le maire d'Aiacciu STEPHANE SBRAGGIA présente aux élus de la Capa le projet de métropolisation du pays ajaccien. Il rappelle ainsi au président de l'Exécutif GILLES SIMEONI, par presse interposée, le principe de libre administration des collectivités.
22 au 24 Mars: A U Borgu, tenue du salon Donne è arte, premier salon 100 % féminin, qui rassemble 35 exposantes qui présentent leur travail et leur savoir-faire.
24 Mars: A I Prunelli di Fiumorbu, une octagénaire est découverte morte à son domicile. Une enquête est ouverte par le parquet de Bastia pour homicide volontaire.
25 Mars: Exportation des déchets : deux entrepreneurs mis en examen pour entente illicite dans le cadre d'une information judiciaire en passe d'être clôturée. L'enquête porte sur un marché d'export de 21 000 tonnes de déchets en 2020.
Un homme de 38 ans est abattu par balles à Moriani.
26 Mars: Lors d'une manifestation à Bastia, le collectif d'anciens prisonniers politiques Patriotti in lotta estime que l'État ne tient pas ses promesses sur le traitement de la question du fichier judiciaire national automatisé des auteurs d'infractions terroristes (FIJAIT).
Vingt-trois ans après son dernier match comme entraîneur du Sporting club de Bastia, FREDERIC ANTONETTI donne son accord de principe pour devenir le directeur technique à partir de la saison prochaine.
27 Mars: Les conseillers territoriaux se prononcent sur le projet d'écriture constitutionnelle finalisé Place Beauvau avec les élus insulaires: conforté par trois voix du groupe Un Soffiu Novu, le texte corédigé à Paris avec GERALD DARMANIN sur le projet d'écriture constitutionnelle est voté, tard dans la soirée, à une écrasante majorité par l'Assemblée de Corse. Seuls 12 élus de droite et l'élue de Nazione ont voté contre le pouvoir législatif.
28 Mars: A l'Assemblée de Corse, l'entente cordiale observée lors de l'examen du projet d'écriture constitutionnelle s'est rompue pour l'adoption du Budget Préviionnel 2024. Les groupes d'opposition, cette fois soudés, ont voté contre le rapport de l'Exécutif largement étrillé.
Le Garde des Sceaux ERIC DUPONT-MORETTI annonce des nouveaux effectifs dans la Justice insulaire: 17 magistrats, 20 greffiers et 16 attachés de justice seront déployés dans les juridictions ajacciennes et bastiaises d'ici 2027. Quatre procureurs renforceront les effectifs des deux parquets locaux.
29 Mars: En ce Vendredi Saint, plusieurs communes commémorent la Crucifixion du Christ. À Bisinchi, l'Incatenatu rassemble, pour la 50ème année, de nombreux fidèles.
30 Mars: Le mouvement Mossa Palatina réuni sur le parvis de l'Université de Corse annonce la constitution prochaine d'un syndicat étudiant.
1er Avril: La pollution atmosphérique atteint un niveau exceptionnel en ce week-end de Pâques. Elle perturbe les activités sportives malgré les recommandations préfectorales face aux risques invisibles mais réels pour la santé.
A Aiacciu, le stade François Coty est rebaptisé stade Michel Moretti qui fut le président du club de 1994 à 2008.
5 Avril: Autonomie de la Corse: la guerre d'influence commence au Sénat où,, prépondérante, la droite ne cache pas son hostilité au principe d'autonomie de l'Ile. Mais les centristes et la gauche pourraient donner des marges de manœuvre au camp autonomiste.
Auditionné par le juge d'instruction en charge de l'enquête sur la mort d'YVAN COLONNA, FRANCK ELONG ABE garde le silence. Cette convocation faisait suite à la rédaction d'une lettre, rédigée par le mis en cause, pointant la responsabilité de la DGSI dans son passage à l'acte.
6 Avril: La magistrate, entendue dans une vaste enquête financière qui pointe notamment des liens avec des proches du banditisme local (voir Novembre 2022), est présentée à un juge d'instruction en vue de sa mise en examen. Le parquet demande son placement en détention. Elle est mise en examen et incarcérée.
6 et 7 Avril: A Santa lucia di Taddà, 25éme édition de la Festa di l'oliu novu.
A Bastia, championnat de France universitaire d'échecs.
7 Avril: Malgré l'interdiction de la Préfecture, les indépendantistes de Core un Fronte se rassemblent, en soutien de l'un des leurs, près de la maison de vacances du Premier Ministre GABRIEL ATTAL. Ils dénoncent les manœuvres de l'État tout en soutenant le processus d'autonomie en cours.
Le Kalliste, de La Méridionnale, effectue sa première liaison Toulon-L'Isula. Cette nouvelle ligne est vue d'un très bon œil à L'Isula, à la fois en termes d'embauches, d'activité portuaire et de perspectives économiques.
8 Avril: Le chef du gouvernement GABRIEL ATTAL reçoit le président de l'exécutif de Corse à Matignon, pour discuter des suites du Processus de Beauvau. Il s'agit de la première réunion entre le Premier Ministre et GILLES SIMEONI.
9 Avril: Le Sénat examine une proposition de loi de JEAN JACQUES PANUNZI afin de proroger les mesures de la loi du 6 mars 2017 qui vise à favoriser l'assainissement cadastral, régime dérogatoire, à la clé, en matière de fiscalité successorale. La proposition de loi est adoptée à une très grande majorité (341 voix) par le Sénat. Elle doit permettre de proroger de 10 ans la loi de 2017, initialement prévue jusqu'en 2027.
13 Avril: La paillote L'Albore, située à Tagliu-Isulacciu, est détruite par une explosion suivie d'un incendie. L'établissement est entièrement calciné.
22 Avril: Visite en Corse de la ministre du Travail et de la Santé, CATHERINE VAUTRIN. Elle se rend à Vicu pour inaugurer un iers-lieu de l'EHPAD Maison Jeanne d'Arc.
23 Avril: La préfecture de Corse pointe des défaillances graves de la sûreté de l'aéroport d'Aiacciu. Selon la préfecture, ces défaillances ne permettent pas de garantir aux usagers de l'aéroport le niveau de sécurité minimal assuré dans l'ensemble des aéroports. La Chambre de Commerce et d'Industrie, exploitant de l'aéroport, est placée sous surveillance renforcée par la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC).
25 Avril: Le directeur général du Groupe CASINO rencontre le STC et la CGT à Bastia. Le sort des 19 magasins répartis sur l'Ile n'est pas tranché. Le projet de réorganisation du groupe menace de supprimer entre 1300 et 3200 postes au niveau national. En Corse, quatre offres sur la table, Système U tiendrait la corde.
Mai: Le parlement autonome (conseil régional) sarde étudie un dossier ambitieux pour la Sardaigne: la création d'une macrorégion méditerranéenne avec le rapprochement de la Corse et des Baléares pour faire des territoires de Méditerranée occidentale des protagonistes des relations internationales.
14 Mai: Après avoir été à deux reprises sur la route de la flamme des Jeux Olympiques d'hiver, la Corse accueille pour la première fois la flamme qui éclaire la route des Jeux d'Eté de Paris. Relayée par 3 convois et portée successivement par 122 personnes, la flamme passe par Aiacciu, Bastia, Bavella, Campana, Corti, Furiani, L'Isula, Pedicroce, Porti Vechju et Zonza.
16 Mai: La commission des lois de l'Assemblée Nationale acte la création d'une mission consacrée à l'avenir institutionnel de la Corse. Elle sera présidé par JEAN-FELIX ACQUAVIVA et son rapporteur sera le député Renaissance de Paris, GILLES LEGENDRE. Un groupe de travail comparable devrait être formé au Sénat.
18 au 20 Mai: A Lucciana, foire de La Canonica.
18 Mai: Une série de mises à feu criminelles touche Pruprià et Sartè, où un incendie de véhicule sest notamment propagé à une bâtisse et huit personnes ont dû être évacuées.
19 Mai: Des militants du parti Nazione investissent une propriété appartenant à une duchesse de Bavière à Ulmetu, pour dénoncer la spéculation.
31 Mai: A Erbaghjolu, le FC Balagne remporte la Coupe de Corse de football face à l'USC Corte (3 buts à 2 après prolongations).
3 Juin: Plus d'une centaine de pompiers, de médecins et personnels du SAMU, d'élus aussi, manifestent à Aiacciu pour protester contre la possible réquisition pour armer d'autres bases du Sud de la France durant la saison estivale, de l'hélicoptère Dragon 20 de la sécurité civile. Une délégation est reçue en préfecture.
5 Juin: Une proposition de loi pour sécuriser la création d'un Centre Hospitalier Universitaire (CHU) en Corse, défendue par le député PAUL-ANDRE COLOMBANI (Froupe LIOT), est examinée à l'Assemblée Nationale, en Commission des Affaires Sociales. La Corse est la dernière région à être dépourvue d'un CHU. La proposition de loi est adoptée à l'unanimité par la comission.
9 Juin: Elections Européennes: En Corse les résultats sont les suivants: JORDAN BARDELLA (Rassemblement national): 40,76 %, VALERIE HAYER, (Renaissance / UDI) : 13,28 %, RAPHAEL GLUCKSMANN (Parti socialiste / Place Publique) : 9,02 %, MARION MARECHAL (Reconquête) : 8,37 %, FRANCOIS-XAVIER BALLAMY (Les Républicains) : 7,09 %, JEAN LASSALLE (Alliance Rurale) : 5,78 %, MANON AUBRY (La France insoumise) : 4,05 %...
NATHALY ANTONA (RN) et MANON AUBRY (LFI) sont les seules élues d'origine corse au Parlement Européen.
Largement prévisible, la victoire du Rassemblement National au niveau national sur le scrutin européen est passée au second plan à l'instant du coup de théâtre de la soirée: l'annonce par le Président de la République de la dissolution de l'Assemblée Nationale.
10 Juin: Après la dissolution de l'Assemblée Nationale annoncée par le Président de la République, les nombreux chantiers importants pour la Corse sont à l'arrêt. La plus grosse menace pèse sans doute sur le processus d'autonomie.
11 Juin: Femu a Corsica appelle à la concertation entre les mouvements signataires de la délibération Autunomia, mais aussi avec les autres nationalistes.
12 Juin: L'appel lancé par le parti majoritaire, à ses ex-alliés fait long feu.
18 Juin: Décès, des suites d'une longue maladie, de NATHALY ANTONA, élue députée européenne le 9 juin.

é u Tempu va...